le forums de la célèbre série télé
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1x01 Pilot - 24 heures aux urgences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: 1x01 Pilot - 24 heures aux urgences   Mer 26 Mar - 20:53

1x01 Pilot – 24 heures aux urgences

Scénario : Michael Crichton
Réalisation : Rod Holcomb
Avec : William H.Macy (David Morgenstern) Christine Harnos (Jennifer Greene) Abraham Benrudhi (Jerry Markovic) Glenn Plummer (Timmy Rawlins) Scott Jaeck (Steve Flint) Yvette Freeman (Haleh Adams) Lily Mariye (Lily Jarvik) Ellen Crawford (Lydia Wright) Connie Marie Brazelton (Connie Oligario) Deezer D. (Malik McGrath) Vanessa Marquez (Wendy Goldman) Troy Evans (Frank Martin)

Cook County Hospital, Chicago, le 17 mars 1994. Jour de la Saint-Patrick.
Le docteur Mark Greene est réveillé par l’infirmière Lydia Wright, car un nouveau patient vient d’arriver aux urgences. Ce patient n’est autre que Doug Ross, l’ami et collègue de Mark. Il est ivre et s’est endormi en salle d’examen. Son comportement irresponsable montre bien le caractère de Doug. Mark s’occupe de lui et retourne se coucher.
Il est réveillé à nouveau deux fois, puis finit par se lever définitivement lorsque commence sa garde, à 6:30 du matin.

Un bâtiment en construction s’est effondré, causant deux morts et une douzaine de blessés. Le docteur Peter Benton, interne en chirurgie, commence sa garde, et se prépare à accueillir les victimes de l’accident.
Le premier patient est M.Wilson, qui est emmené en réa. Sa main droite est gravement blessée et les médecins tentent d’empêcher l’amputation.
Un autre patient, M.Jackson, ne peut plus respirer, tandis que Doug Ross s’occupe d’une femme qui vomit du sang. Benton réussira à la réanimer à temps.
Mark apprend au fils d’un patient que son père vient de mourir. L’homme est perturbé par la nouvelle et pousse Mark contre la machine à café, avant d’éclater en sanglots.
Le calme finit par revenir aux urgences…

Dans la salle de repos, Mark, Benton et le docteur Susan Lewis font une pause. Benton se plaint auprès de l’infirmière en chef, Carol Hathaway, qu’il ne reste plus de café.
À la cafétaria de l’hôpital, Mark rejoint sa femme, Jennifer, et sa jeune fille, Rachel. Jennifer est avocate et elle se plaint de ne pas pouvoir voir plus souvent Mark, à cause de leurs emplois du temps chargés. Mark lui promet d’arranger la situation…

John Carter, un étudiant en chirurgie, arrive aux urgences. Le personnel semble amusé par ce jeune homme, bien vétue et assez maladroit. Il commence une rotation en chirugie sous les ordres de Peter Benton. Ce dernier lui fait visiter le service et le présente au personnel. Carter rencontre David Morgenstern, le chef des urgences, à l’humour un peu particulier.
Lorsque Benton est demandé au bloc, Carter est livré à lui-même. Il s’occupe de Frank Martin, un policier qui a besoin d’une perfusion. Carter ne sait pas comment s’y prendre et doit s’y reprendre plusieurs fois avant d’y arriver…
De son côté, Doug discute avec Carol Hathaway, et on apprend qu’ils viennent de rompre. Il cherche à la reconquérir mais Carol lui explique qu’il a eu sa chance et qu’il est désormais trop tard.
Nous faisons également connaissance avec Haleh, Malik, Connie et Wendy, les infirmières, ainsi que Timmy et Jerry, les réceptionnistes, qui rythment la vie du service.

Un homme débarque aux urgences, criant qu’une femme enceinte est en train d’accoucher dans son taxi. Sous les yeux de Carter, Mark et Doug pratiquent l’accouchement. Carter est ému par l’événement mais Benton le ramène à la réalité. Il lui conseille de prendre une pause pour déjeuner. Carter préfère rester et continuer à travailler mais Benton lui explique qu’il ne pourra peut-être plus faire de pause durant le reste de la journée.
Benton : Don’t be a hero.

Susan Lewis, qui est interne en deuxième année, s’occupe d’un adolescent de treize ans qui s’est fait tiré dessus. Mais elle ne réussit pas à le sauver…
De son côté, Mark se rend à un rendez-vous avec le docteur Harris, le directeur d’un centre de soins privée. Pour faire plaisir à sa femme, Mark voudrait un travail aux horaires plus légers, mais il découvre bien vite que ce genre de médecine n’est pas fait pour lui…
Susan s’occupe désormais de M.Parker, un nouveau patient. Ses examens montrent une anormalité au niveau de ses poumons. Susan lui explique qu’il pourrait s’agir d’un cancer et qu’il n’a plus que six mois à vivre. M.Parker fond en larmes dans les bras de Susan, qui tente de le rassurer.
Susan : If there’s one thing you learn in my job, it’s that nothing is certain. Nothing that seems very bad and nothing that seems very good. Nothing is certain. Nothing.

Tandis que Carol a fini sa garde et rentre chez elle, Carter prend en charge Suzanne, une jeune fille qui a détruit la Cadillac de son père dans un accident. Elle n’aurait pas du coinduire et elle a peur de la réaction de son père. Ce dernier est finalement heureux qu’elle soit en vie et ne se préoccupe pas de l’état de sa voiture…
De son côté, Doug s’occupe de Jimmy, un petit garçon qui avalé une clé. Sa mère ne sait pas quoi faire car c’est la seule clé qui peut ouvrir leur maison. Cette situation fait sourire Doug, qui lui conseille d’attendre que Jimmy aille aux toilettes pour pouvoir rentrer chez eux…
Carter apprend à une adolescente de treize ans qu’elle est enceinte. Celle-ci ne comprend pas pourquoi car, d’après elle, elle n’a jamais eu de relations sexuelles. Carter en parle avec Benton et il s’avère finalement que la patiente lui a menti…

A la cafétéria, Mark apprend à Susan qu’il a visité une clinique privée et il sait maintenant qu’il préfère rester aux urgences. Ils sont interrompus par l’arrivée d’une ambulance, qui emmène une jeune femme qui a tenté de se suicider. À la surprise générale, il s’agit de Carol Hathaway, qui a voulu se tuer en avalant des médicaments qu’elle a volé aux urgences.
Mark et Doug tentent de la sauver. Ce dernier culpabilise car il vient de rompre avec elle. Morgenstern les rejoint et encourage Mark à faire le maximum pour sauver Carol.
Morgenstern : The unit’s looking to you, Mark. You set the tone…You set the tone Mark. You get the unit through this.

Plus tard, des blessés par balles arrivent aux urgences. En voyant leurs blessures, Carter est victime d’un malaise et préfère sortir prendre l’air sur le parking des ambulances. Mark le rejoint et Carter s’excuse. Mark lui explique qu’il ne faut jamais s’excuser.
Mark : See, there's two kinds of doctors. The kind that gets rid of their feelings. And the kind that keeps them. If you're going to keep your feelings, you're going to get sick from time to time. That's just how it works.
Carter le remercie pour son soutien.
Mark : by the way, I went to medical school with Dr. Benton. He used to get sick all the time. So, don't let him give you any crap. You'll be fine.

Toujours préoccupé par l’état de Carol, Doug s’occupe d’un enfant couvert d’hématomes, amené par sa baby-sitter. Il a été battu par ses parents et le pédiatre prévient les services sociaux. La mère arrive et rejette la faute à la baby-sitter. Elle veut ramener le bébé chez elle. Doug s’énerve alors contre elle.
La mère du bébé : How dare you speak to me this way ?
Doug : How dare you treat you’re child like this? He’s a little kid. I try to be understanding in my job, but lady, this just stinks.
Puis, il s’énerve contre Tracy Young, sa nouvelle étudiante, qui a perdu un dossier…

De son côté, Benton monte au bloc un patient victime d’une rupture d’anévrisme. Mais il est le seul chirurgien présent et doit commencer seul l’intervention. Après avoir réussi la partie la plus dure, il est rejoint par le docteur Morgenstern, qui lui reproche d’avoir risqué la vie du patient. Mais il avoue qu’il a fait du bon travail. Benton sort dans le couloir et savoure sa victoire…

La journée se termine et Carol est toujours dans une situation critique…
Benton rend visite à Mrs.Harvey, la femme du patient qu’il vient d’opérer. Ce dernier récupère doucement et elle remercie le docteur Morgenstern pour avoir sauver la vie de son mari. Morgenstern lui explique que le docteur Benton y est pour beaucoup…
Doug s’excuse auprès de Tracy Young et décide de lui offrir un café.
Benton et Carter se repose après cette longue journée…
Quand à Mark, il retourne se coucher et il demande à Lydia de le réveiller à 6:30. Lorsque l’infirmière le réveille, il est a l’impression de n’avoir dormi que quelques heures, mais doit se lever pour affronter une nouvelle journée agitée aux urgences du Cook County Hospital…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
Jade
Infirmier en chef (Carol, Sam)


Nombre de messages : 370
Age : 25
Localisation : Chicago , Illinois
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: 1x01 Pilot - 24 heures aux urgences   Dim 30 Mar - 21:01

un trés bon episode Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urg3nc3s.skyblog.com
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: 1x01 Pilot - 24 heures aux urgences   Dim 30 Mar - 21:08

Qui se regarde finalement comme un film...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1x01 Pilot - 24 heures aux urgences   Aujourd'hui à 0:44

Revenir en haut Aller en bas
 
1x01 Pilot - 24 heures aux urgences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1x01 Pilot
» [1x01] Pilot
» 1x01 - Pilot
» Episode 1x01 Le Pilot
» Raketa & Détente Montre de Pilote Exclusive 24 heures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
er-urgences :: Urgences :: Les saisons :: Saison 1-
Sauter vers: