le forums de la célèbre série télé
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma Saison 10 d'Urgences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 15:57

Déçu par l'évolution de la série depuis la saison 10, je me suis amusé à créer une saison 10 imaginaire.

Je reprends des éléments de la vraie saison 10 qui m'ont plu et je rajoute ce que j'aurais aimé voir (je vous préviens, c'est plus Carby que Luby!)

J'ai décidé que Malucci n'a jamais été renvoyé, que Chen est morte durant la quarantaine et que Pratt n'a jamais existé.

Voilà, vous m'en direz des nouvelles (j'ai déjà écrit 6 épisodes) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 15:58

EPISODE 10x01 Courage Carter – Try Carter

Avec : Thomas Everett Scott (Eric Wichensky) Bruno Campos (Dorsett) Bruce Weitz (Conseiller Bright) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Yvette Freeman (Haleh Adams) Laura Ceron (Chuny Marquez)

John Carter revient du Congo et, fatigué, s’assoit dans la chambre d’Abby. Il finit par s’endormir.
Il est réveillé quelques heures plus tard par une dispute. Eric ne prend plus son traitement et vient d’entrer chez Abby. Celle-ci veut qu’il retourne se faire soigner et disparaîsse de sa vie. Eric frappe sa sœur et s’enfuit...
John va réconforter Abby qui semble aller très mal depuis son départ en Afrique. Ils discutent et il promet d’essayer de l’aider autant qu’il pourra. Abby refuse son aide car elle pense qu’il est parti pour ne pas avoir à l’aider. Carter lui dit au contraire qu’il l’a suffisament aider toute l’année et qu’elle a été trop égoïste pour s’en rendre compte.
Abby : Je ne peux plus continuer comme ça.
Carter : Alors, il faut peut-être mieux en rester là...
Déçu, il s’en va et déambule seul dans les rues de Chicago, dans la nuit et sous la pluie. Il finit par se rendre dans un bar et commande un verre...

GENERIQUE

Le lendemain, au County, Susan Lewis commence sa garde. Elle doit gérer depuis quelques jours l’absence de Carter. Elle organise le triage avec l’aide de Jerry et Haleh.
Puis, elle se rend en salle de repos où elle trouve Abby en train de rêvasser, un café à la main. Susan lui demande ce qui ne va pas mais l’infirmière ne semble pas d’humeur à se confier. Elle lui dit juste qu’elle a encore des problèmes familiaux à régler, et sort pour aller s’occuper d’un patient avec Malucci et Chuny.
De son côté, Kerry Weaver va rendre visite à Romano, après son amputation. Elizabeth est en train de l’examiner avec un plasticien. Le chirurgien est éxecrable avec tout le monde, comme à son habitude. Elizabeth confie ensuite à Kerry que Robert devra porter un crochet métalique car son assurance ne peut pas couvrir les frais d’une prothèse. Et il ne pourra probablement plus travailler au service de chirurgie...
Aux urgences, Susan s’occupe des nouveaux externes. Parmi eux, Neela Rasgotra est une jeune indou-américaine qui vient tout juste d’arriver aux Etats-Unis. Susan a beaucoup de travail et elle demande à Malucci de s’occuper de Neela. Mais Dave a fini sa garde et il confie la jeune femme à Michael Gallant, désormais titulaire.
Gallant sympathise très vite avec Neela et il lui fait visiter le service. La jeune externe a beaucoup d’humour et elle demande à Michael de lui faire visiter Chicago s’ils réussissent à se sortir de cette garde.
Les victimes d’un grave accident de la route débarquent et Gallant propose à Neela de commencer son apprentissage sans plus attendre. Ils se rendent en réa, où Susan, Elizabeth et Abby s’occupent déjà des victimes.
Susan et Abby prennent en charge Merrin, la conductrice, une jeune femme qui conduisait son mari au travail, ce dernier s’étant fait retiré son permis quelques jours plus tôt. Mais elle n’a pas de permis elle-même et c’est pourquoi elle a percuté un camion.
Elizabeth, Michael et Neela tentent de réanimer le mari. Il s’enfonce et Neela se souvient alors d’un détail qu’elle a appris à la fac de médecine qui permet aux médecins de sauver l’homme. Elizabeth l’emmène au bloc et félicite l’externe pour sa mémoire et son sang-froid. Weaver la ramène cependant à la réalité en lui interdisant la réa tant qu’elle n’a pas fait la visite des patients...

Abby fait une pause après avoir suturé Merrin. Susan la rejoint sur le parking des ambulances et l’infirmière fini par avouer qu’elle a rompu avec Carter, revenu dans la nuit de son périple africain. Susan la réconforte du mieux qu’elle peut, et elle lui promet d’aller parler à John. Ce dernier débarque justement au County, prenant Susan dans ses bras et ayant un comportement étrange. Susan et Abby découvrent qu’il a passé la nuit dans un bar et il est encore complétement ivre. Elles décident de l’installer en salle de suture en attendant qu’il redevienne sobre...
Kerry donne des patients à Neela et aux autres externes, puis elle leur donne à chacun une tâche spécifique. Neela doit rester au triage avec Haleh. Gallant vient la voir pour lui dire qu’il compatit et qu’il a du également passer par là à une époque et qu’il n’en ai pas mort. Susan passe par là et ne peut s’empêcher une remarque.
Susan : Ca Gallant, c’est parce que tu cirais mieux les bottes de Weaver !
Celle-ci reçoit la visite du conseiller Bright, qu’elle avait soigné secrétement pour une maladie sexuellement transmisible. Il lui avait permis d’obtenir la place de chef de service mais elle l’avait trahi par mégarde. Il porte donc plainte contre l’hôpital...
Robert apprend la nouvelle et il est furieux contre Kerry. Il vient l’engueuler, lui disant qu’il ne veut pas que les conséquences de ses actes retombent sur l’hôpital. De plus, le nom de Susan a été inscrit sur le dossier Bright...
En chirurgie, Elizabeth est en train d’opérer le mari de Merrin, avec l’aide du docteur Dorsett, le nouveau chirurgien qui flirte avec elle. Il a un humour plutôt particulier mais elle commence à l’apprécier de plus en plus. Lorsqu’il lui propose d’aller dîner dans la soirée, Elizabeth préfère néammoins refuser, prétextant une surcharge de travail...
Au triage, Neela se faire insulter par un patient raciste et Gallant prend sa défense. Jerry finit par faire sortir le perturbateur.
Autour de la salle de suture, Abby et Susan surveillent Carter, pour ne pas que Weaver le découvre. Il s’est endormi et elles décident de s’éloigner...
Kerry retrouve alors les externes pour la suite de la visite. Neela est heureuse de quitter le triage. Kerry les fait entrer en salle de suture pour inspecter le patient qui s’y trouve. Elle soulève le drap et se retrouve face à un Carter qui se réveille en sursaut ! Surprise, Kerry fait sortir les externes et demande à Susan de venir immédiatement...

Abby surveille Merrin, qui va de mieux en mieux. Chuny la rejoint et lui apprend alors que deux policiers veulent lui faire passer un test d’alcoolémie. Abby les fait sortir et leur explique que Merrin n’a pas bu et qu’elle a fait ça par amour pour son mari. Les policiers s’éloignent et Abby s’assoit aux côtés de sa patiente. Celle-ci la remercie mais elle avoue qu’elle était en effet ivre lorsqu’elle a pris le volant. Déçue, l’infirmière s’éloigne et ne s’interpose pas lorsque les policiers reviennent poser des questions à Merrin...
Susan rejoint Kerry en salle de repos. Carter se réveille doucement, assis sur le canapé. Kerry lui demande des explications. Susan couvre son ami en prétextant qu’il était très fatigué en revenant d’Afrique et qu’il lui a demandé de trouver un lit pour dormir. Kerry semble ceptique mais décide d’en rester là. Elle conseille à Carter de vite se replonger dans le travail et de reprendre ses responsabilités. Elle veut savoir si Luka sera bientôt de retour. John n’en sait rien mais il espère que son ami aura un meilleur accueil que lui. Kerry n’écoute pas ses sarcasmes et sort retrouver les externes.
Susan s’assoit à côté de Carter qui la remercie de l’avoir couvert. Elle est heureuse de le voir de retour.
Carter : Tu es bien la seule...
Susan lui dit qu’elle sait tout à propos de sa rupture avec Abby, elle est désolée pour lui. Elle pense cependant que ce n’est pas une raison suffisante pour recommencer à boire et déprimer, pas après tout le chemin qu’il a parcouru.
Susan : Le County a besoin de toi, Carter. Tu dois aller de l’avant...
John la remercie à nouveau pour son soutien et il lui promet de mieux se tenir. Il avoue quand même être content de son coup et sort de la salle de repos.
En l’apercevant à la réception, Jerry l’interpelle.
Jerry : Hé Carter, tu as réussi ton retour, on dirait !
Carter : Tu ne m’a pas vu, Jerry ! Mon retour officiel, c’est demain. Pour l’instant, je crois que j’ai surtout besoin d’aller me coucher...
Il sort, sans remarquer Abby qui l’observe de loin...
Neela est montée en chirurgie pour voir comment va le mari de Merrin. Elizabeth et Dorsett ont réussi à le maintenir en vie, mais il est paralysée et devra circuler avec un fauteuil roulant désormais. Neela s’éloigne, et Dorsett en profite pour demander à nouveau à Elizabeth de passer la soirée avec lui.
Elizabeth : Ne voyez rien de personnel à ce refus, seulement... Seulement j’ai quelque chose de vraiment important à faire...

Neela redescend aux urgences où Michael lui apprend que Merrin s’est fait embarquer par la police. Le médecin accepte de l’emmener se promener au bord du lac Michigan pour oublier cette mauvaise garde. Weaver leur demande tout d’abord de finir leurs dossiers avant de penser à leur soirée.
Neela : Elle a un problème ?
Jerry : Elle va très bien ! C’est lorsqu’elle vous laissera partir en avance qu’il faudra s’inquièter...
Kerry rejoint Susan, qui s’occupe d’un patient. Elle veut lui parler en priver. Susan ne veut pas revenir sur le cas Carter, mais Kerry lui dit que c’est autre chose. Elle lui apprend que le conseille Bright a porté plainte contre l’hôpital pour diffamation, et des têtes vont tomber. Leurs deux noms sont inscrits sur le dossier et elles risquent gros...
Elizabeth va chercher Ella à la garderie de l’hôpital. Elle a encore grandi et se porte à merveille. La chirurgienne va ensuite rendre visite à Romano qui attend les résultats de nouveaux examens. Il est surpris de la voir si tard et Elizabeth lui explique qu’elle a décidé d’attendre les résultats avec lui.
Romano : Vous n’êtes pas obligé de me faire la charité, Lizzie...
Elizabeth : Oh mais je ne fais pas ça par compassion, Robert. C’est simplement pour que ne vous ne mener pas trop la vie dure aux infirmières du service...
Romano ne répond pas à cette plaisanterie mais il fait signe à Ella.
Romano : Ta mère est trop gentille, ça la perdra !
À la fin de sa garde, Abby sort sur le parking des ambulances et trouve Carter assis dans un coin. Son métro n’arrivera que dans quelques minutes il boit un café en attendant. Il est surpris de voir que le Doc Magoo’s a brûlé. Il dit aussi être désolé d’avoir agi comme il l’a fait et il voudrait oublier cette mauvaise journée en l’emmenant prendre un verre. Mais Abby était sérieuse lorsqu’elle parlait de faire une pause. Eric a disparu et elle a besoin de rester seule pour réorganiser sa vie. John la comprend mais elle voudrait qu’elle ouvre les yeux et remarque qu’elle n’est pas seule pour affronter ses problèmes. Abby veut le ramener chez lui mais Carter préfère prendre le métro, pour retrouver une ambiance typiquement américaine après ces jours passés au Congo. Abby le remercie pour être aussi compréhensif et elle lui dit de ne pas faire de bêtise...

L’épisode se termine sur un montage final.
Abby retourne travailler alors qu’une ambulance arrive.
Susan remplit ses dossiers à la réception et lance un regard plein de reproches à Kerry qui passe devant elle.
Elizabeth observe Romano en train de se faire poser un crochet métallique à la place du bras.
Gallant et Neela sont en train de s’amuser dans les rues de Chicago.
Carter, seul dans le métro, voit le paysage défiler, d’un regard vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 15:58

EPISODE 10x02 À toi de donner le ton – You Set the Thone

Avec : Frances Sternaghen (Milicent Carter) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Deezer D. (Malik McGrath)

07:00
Le réveil de Carter sonne et le sort brusquement d’un cauchemar. Sa garde va bientôt commencer et il se lève en vitesse pour aller se préparer. Il vit seul dans la grande propriété de sa défunte grand-mère puisqu’il ne partage plus l’appartement d’Abby. Il reçoit d’ailleurs encore le courrier de Milicent Carter...

07:45
Carter monte dans le métro alors que les premières lueurs du jour apparaissent dans le ciel de Chicago. C’est la fin de l’été et la météo prévoit de fortes chaleurs. Il aperçoit alors Susan et va s’asseoir à côté d’elle. Elle ne travaille pas aujourd’hui mais doit assister à une réunion du comité où il sera question de l’affaire Bright. Elle trouve John fatigué et elle pense qu’il ferait mieux de retourner chez lui se reposer. Mais le médecin préfère aller travailler plutôt que de ruminer ses problèmes à la maison. Il souhaite bon courage à Susan pour sa réunion et il descend du métro.

08:00
Carter arrive sur le parking des ambulances, où Malucci, Gallant et Malik font une partie de basket. Il leur demande de prendre soin du ballon car c’est le sien.
Puis, il entre aux urgences, où l’ambiance est plutôt détendue. Kerry vient de finir sa garde et lui explique qu’il y a peu de patients et qu’il devrait passer une garde plutôt paisible. Elle lui laisse son groupe d’externes et monte à son tour à la réunion du comité. Carter se présente alors aux externes, dont Neela.
Carter : Bonjour à tous. Je suis le docteur John Carter, et j’espère que vous aller aimer votre séjour au Cook County Hospital.
Neela : Pour l’instant, le service d’accueil m’a paru un peu froid...
Carter : Vous allez vous y faire... Moi, j’ai bien survécu.
Neela : Ca fait combien de temps que vous travaillez ici ?
Carter : Bientôt dix ans.
Neela : Vraiment ? Je ne pourrais pas rester au même endroit si longtemps...
Carter : Je dois être masochiste... Allez suivez-moi !
Carter part dans le couloir et tout le monde le suit...

GENERIQUE

10:15
C’est toujours le calme plat aux urgences. En attendant, Carter fait un petit cours aux internes. Il leur demande ensuite s’ils ont des questions. Neela veut savoir s’il a une anecdote médicale à raconter. Carter évite la question, mais la jeune externe insiste car elle sait que le médecin a du en voir beaucoup au cours de ces neuf années passés au County. Carter finit par leur raconter la fois où il a failli opérer pour la première fois. Mais il était tellement nerveux qu’il est aussitôt ressorti du bloc tellement il paniquait ! (voir épisode 1x12) Les externes se moquent de lui mais il les prévient que ça va surement leur arriver un jour ou l’autre.
Jerry interrompt leur conversation en leur apprenant qu’un énorme carambolage a fait une trentaine de blessé en ville et que plusieurs d’entre eux arrivent au County car la Pitié est fermée. Carter accepte de les prendre mais il craint le pire. En effet, il est le seul titulaire, en plus de Gallant, Malucci et des externes...
Il rassure tout le monde et donne ses instructions, il a déjà vu pire. Les blocs sont réservés, les réas sont prêtes et tout le monde est sur le qui-vive.
La première ambulance arrive...

10:40
Abby arrive en retard à l’hôpital et découvre l’agitation qui y a lieu. Jerry lui explique la situation. L’infirmière court rejoindre Carter et Neela en réa. John lui conseille de ne plus être en retard car si Kerry l’avait surpris, elle se serait certainement énervée.
Carter fait l’aller-retour entre les deux salles de réa, car Malucci et Gallant sont de leur côté en prise avec un blessé qui s’enfonce.
Elizabeth leur vient en aide. Le patient de Carter finit par mourir tandis qu’Elizabeth monte celui de Malucci et Gallant au bloc.
Carter sort dehors prendre l’air et il trouve son ballon de basket crevé, à cause d’une ambulance...

12:00
Carter fait un tour des urgences pour voir si les externes font bien ce qu’il leur a demandé. Neela doit appeler la famille de son défunt patient et les autres s’occupent des blessures superficielles liés au carambolage. L’un deux s’évanouit quand son patient se met à saigner.
Carter aide ensuite Abby à s’occuper d’une femme enceinte. Elle passe une écho et le médecin découvre que le bébé est mort-né à la suite du choc. Abby doit annoncer la triste nouvelle à la jeune femme tandis que John se rend auprès d’un de ses internes qui se fait engueuler par un patient coriace. Il s’interpose alors que la bagarre éclate et se prend un violent coup sur le visage. Il s’évanouit sous les yeux étonnés de ses externes...

12:20
Carter se réveille en salle de sutures. Abby est en train de nettoyer sa plaie. Il lui demande si les urgences ont retrouvé leur calme et Abby lui explique que Kerry est revenu de sa réunion pour reprendre le service en main. Il veut savoir aussi pourquoi elle était en retard ce matin. Abby était en fait au commissariat où son frère est en garde à vue pour conduite sans papier et en état d’ébriété. Elle va porter plainte contre lui pour coups et blessures car elle pense que la prison lui permettra de suivre son traitement et de retrouver le droit chemin. Carter pense qu’elle a fait le bon choix et il accepte d’aller témoigner en sa faveur.
Kerry débarque et en le voyant debout, elle lui demande de retourner auprès de ses patients sans plus attendre. Carter rejoint donc Neela, qui est avec les parents de son patient décédé. Il lui apprend comment réconforter les proches d’un défunt. Neela semble bouleversée et John lui accorde une pause, dans le dos de Kerry...
Il croise ensuite Susan, qui descend de la réunion du comité. Elle vient d’être suspendu car son nom est inscrit sur le dossier Bright et que Kerry a préféré sauver sa peau plutôt que la défendre. Susan ne veut plus en parler et s’éloigne, furieuse...

17:00
Pouls tard, dans l’après-midi, Carter s’occupe d’un ouveau patient en réa, avec ses externes et Abby. Il doit effectuer une ponction lombaire et décide de laisser Neela s’en charger. Si elle réussit, elle aura le droit à une bouteille de champagne, comme lui lors de sa première ponction (voir épisode 1x07). Finalement, Neela a du mal à se concentrer, et John doit effectuer l’intervention lui-même.
Carter engueule également Malucci car il néglige vraiment ses externes. Il croise aussi Kerry et lui reproche d’avoir été egoïste envers Susan. Kerry préfère l’éviter.
La police vient ensuite rendre visite à Carter pour lui poser quelques questions au sujet d’Eric Wychensky...

20:30
Carter fait une pause sur le toit de l’hôpital. Abby le rejoint.
Carter : Je croyais que c’était mon coin secret, ici...
Abby veut juste savoir comment s’est passé l’interrogatoire et Carter lui dit que ça allait. Il s’excuse pour le comportement qu’il a eu depuis son retour d’Afrique. Il se sent un peu perdu depuis le départ de Benton et la mort de Mark. Cette journée lui a pourtant redonné confiance en lui et, après un an de transition, il se sent enfin le pilier des urgences. Il est prêt à reprendre le service en main, même s’il doit affronter Weaver pour ça. Un hélicoptère passe alors au dessus de leur tête, avec de nouveaux blessés...

21:00
En réa 2, Carter et Elizabeth tentent de sauver la patiente arrivé en hélicoptère. Neela et les autres externes l’observent. Carter réussit alors un sauvetage héroïque qui lui vaut les félicitations du docteur Corday et les applaudissements de ses externes.
Sa garde est terminé et il s’apprête à rentrer chez lui. En salle de repos, il met une bouteille de champagne dans le casier de Neela. Kerry entre et lui dit qu’elle est désolée pour ce qui arrive à Susan. Mais elle a aussi des problèmes. Elle a perdu le poste de chef des urgences et doit redevenir simple titulaire. Carter compatit et s’excuse.
En sortant des urgences, Neela le rattrape et le remercie pour la bouteille.
Neela : Merci d’avoir été patient avec moi et... de m’avoir appris toutes ces... ces choses !
Carter : C’est mon boulot, Neela. Et puis je vous aime bien. Vous me faîtes penser à quelqu’un...
Neela : À qui ?
Carter se penche et trouve son ballon de basket, regonflé par Malucci.
Carter : À moi. Il y a neuf ans...
John tente de marquer un panier mais il rate son coup.
Carter : Il faut vraiment que je travaille mon lançer !
Il sourit à Neela et s’éloigne...

21h45
Carter rate son métro et se retrouve seul sur le quai. Il décide de rentrer à pied. En chemin, il passe devant un bar éclairé, mais il décide de ne pas s’y arrêter.
Il finit par prendre un taxi et va chez Abby. Il demande à la jeune femme s’il peut dormir chez elle, car il ne supporte pas d’être seul dans sa grande propriétée, où il a des insomnies à cause de la mort de sa grand-mère. Abby accepte de le laisser dormir dans le salon. Carter se couche sur le canapé et finit par s’endormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 15:58

EPISODE 10x03 Abandonnés – Waifs and Strays

Avec : Neal McDonough (Quentin McKenzie) John Aylward (Donald Anspaugh) Donal Logue (Chuck) Bruno Campos (Dorsett) Mark Valley (Richard Lockhart) Troy Evans (Frank Martin) Yvette Freeman (Haleh Adams) Lily Mariye (Lily Jarvik)

Juillet 2003.
Abby est en train de boire un café dans la salle de repos. Elle semble vraiment très fatiguée et manque de s’endormir. Carter la rejoint. Il vient de finir sa garde, et remet sa blouse dans son casier. Il va aller poster des annonces pour trouver un appartement, puis il ira rendre visite à Susan, toujours suspendue suite à l’affaire Bright. Il conseille à Abby de ne pas trop enchaîner les gardes au risque de se tuer à la tâche. L’infirmière lui explique qu’elle doit travailler le plus possible pour arrondir ses fins de mois. John lui propose une aide financière mais Abby refuse.
Carter sort des urgences et Abby commence sa garde. Au standard, Frank la prévient que le diable va venir leur rendre visite. En effet, suite à l’affaire Bright, Kerry Weaver redevient simple titulaire aux urgences et commence sa première garde aujourd’hui. Quand Malucci apprend la nouvelle, il est impatient à l’idée de savoir son ancienne patronne au même niveau hiérarchique que lui...
Au parking souterrain, Kerry est rejoint par Romano, qui commence à la narguer et à s’amuser du fait de sa descente aux urgences. Il a un crochet à la place du bras et Kerry lui dit qu’il ferait mieux d’arrêter de se venger de ses problèmes sur les autres. En effet, Romano va devoir abandonner la chirurgie, et ne se concentrer que sur les tâches administratives. Il apprend également à Kerry qu’un nouveau chef de service va venir la remplacer. Il s’agit d’un homme tout droit venu d’un grand hôpital privé de Miami, le docteur Quentin McKenzie.
Un homme arrive aux urgences avec une douleur dans la poitrine. Il vient d’ingurgiter de la cocaïne, de la téquila et du viagra. Malucci et Abby le prennent en charge. Dave prescrit un traitement mais son patient lui apprend alors qu’il est le docteur McKenzie, le nouveau chef du service, et que cette prescription aurait pu le tuer. Il conseille à Malucci de revoir ses cours de médecine, demande à Abby de lui apporter une blouse et veut que Frank lui fasse visiter les urgences. Dave et Frank se lançent un regard perplexe.
Frank : À côté de ça, Weaver c’est un cadeau !

GENERIQUE

Elizabeth débarque en chirurgie avec Ella dans les bras. Sa baby-sitter a eu un empêchement et elle doit la laisser à la garderie. Elle croise le docteur Dorsett qui lui propose de s’en occuper car Elizabeth est en retard pour une opération avec le docteur Anspaugh. La chirurgienne hésite à laisser sa fille à Dorsett. Pressée, Elizabeth finit par accepter et laisse Ella dans les bras de son collègue…
Kerry arrive aux urgences et s’installe au standard pour trier les dossiers. McKenzie passe par-là et lui demande d’aller envoyer un fax et de lui prendre un café. Elle lui apprend qu’elle est Kerry Weaver, qu’elle travaille au County depuis huit ans et qu’elle ne servira pas de café à un inconnu, quel que soit son niveau hiérarchique. McKenzie voudrait répliquer mais ils sont interrompus par une ambulance, qui emmène un nouveau patient.
Il s’agit de Simon, un enfant victime d’une pneumonie. Kerry et McKenzie le mènent en réa et, avec l’aide d’Abby, ils tentent de le réanimer. Mais le nouveau chef de service impose ses méthodes et veut diriger Kerry. Ils n’arrivent pas à se mettre d’accord au sujet du patient et de son traitement. C’est finalement Abby qui trancher et réussir à lui sauver la vie...
Carter frappe à la porte de chez Susan. C’est Chuck qui lui ouvre car Susan s’est endormie sur le canapé. Elle est fatiguée et ne supporte plus de travailler pour un hôpital aussi ingrat. John décide de ne pas insister mais Chuck accepte de lui offrir un café...

Aux urgences, Simon, le patient de Kerry et McKenzie est insconcient mais son cœur bat à nouveau. Abby va parler aux parents du jeune garçon tandis que Kerry demande des tests supplémentaires. Elles découvrent alors qu’il a le SIDA.
Au standard, Malucci discute avec Neela, tandis qu’elle remplit de la paperasse donné par McKenzie. Il lui demande ce qui l’a poussée à venir s’installer à Chicago. Neela lui dit que c’est personnel et elle préfère éviter ses questions. C’est alors qu’une femme enceinte du nom de Claire arrive à la reception et Dave doit s’en occuper, avec l’aide de Neela.
Elizabeth opère un patient avec Anspaugh. Elle lui demande pourquoi il a engagé le docteur Dorsett, qu’elle trouve pédant et arriviste. Anspaugh lui rétorque qu’elle était pareil à son arrivée au County. Romano passe par-là, la chirurgie lui manquant déjà.
Romano : Vous étiez même encore plus glaciale. Mais c’est ce qui faisait votre charme, Lizzie !
Anspaugh demande à Robert de sortir et il doit s’éxécuter. Le chirurgien est ensuite bipé et il laisse Dorsett le remplacer auprès d’Elizabeth...
Tandis que Susan est toujours en train de dormir, Carter discute avec Chuck autour d’un café. Ce dernier lui apprend qu’il ne s’est jamais senti aussi heureux et libéré que depuis son mariage surprise avec Susan. Il a toujours vécu une vie de célibataire endurci et il ne pensait pas se débrouiller aussi bien en couple. John lui confie alors qu’il a rompu avec sa petite amie il y a quelques semaines et qu’il sent qu’on lui oté une partie de sa vie, de son quotidien. Il a perdu ses repères.
Chuck : Un gars aussi classe que vous devrait vite retrouver quelqu’un, vous en faîtes pas...
Susan se réveille alors, car elle ne sent pas très bien. Carter décide de l’emmener au County pour l’examiner, malgré elle...

Kerry et Abby apprennent à la mère de Simon, leur jeune patient que son fils a le SIDA. Elle semble un peu émue mais refuse de traiter cette maladie. Elle pense que le SIDA est bénin et qu’on pourra le soigner un jour avec les progrès de la médecine. McKenzie ne comprend pas du tout son point de vue et il commence à s’énerver contre elle pour lui faire entendre raison. Kerry doit le calmer, même si elle n’imaginait qu’il pouvait s’intéresser autant au suivi d’un patient, sous ses airs très professionnelles...
En réa 2, Malucci accouche Claire, sous les yeux de Neela. C’est en fait une mère porteuse et son contrat stipule qu’elle doit tout faire pour préserver la vie de l’enfant. Mais l’accouchement se déroule mal et le bébé est mis sous respirateur. Dave doit expliquer aux parents adoptifs que l’enfant risque de rester dans un état végétatif si on le laisse en vie...
En réa 1, McKenzie commence à donner un traitement à Simon, sans le consentement de sa mère. Kerry le surprend et lui demande d’arrêter tout de suite. McKenzie lui rappelle qu’il est le chef du service et qu’il prend sur lui toute responsabilité. Simon se met alors à convulser sans explication...
En chirurgie, Elizabeth et Dorsett ont terminés leur opération. Dorsett a déposé Ella à la garderie et Elizabeth va la chercher. Le chirurgien lui dit qu’il comprend à quel point ce doit être dur d’être une mère célibataire et il pense qu’elle pourrait arranger la situation en trouvant l’homme idéal. Elizabeth le regarde et lui dit qu’elle n’est pas prêt de le trouver... Elle est ensuite bipé aux urgences et décide d’emmener Ella avec elle. Dorsett reste seul, déçu par la réplique assassine d’Elizabeth. Romano s’approche.
Romano : Je lui ai tout appris...

De son côté, Abby s’occupe du triage et se fait insulter de « sale garce d’infirmière » par un vieillard. Haleh prend sa défense et Abby lui confie qu’elle en a assez d’être infirmière. Haleh lui explique qu’elle est à ce poste depuis plus de vingt ans et qu’elle ne l’a jamais regretté une seule fois, malgré la difficulté. Abby n’a pas sa force et lui avoue qu’elle va surement reprendre ses études de médecine. Frank lui dit qu’on la demande en réa 1.
Kerry et McKenzie sont en train de réanimer Simon. Elizabeth les rejoint avec Ella, et demande à Lily d’emmener sa fille en salle de repos. Puis, la chirurgienne examine Simon. Elle pense que les convulsions sont une mauvaise réaction au traitement donné par McKenzie. Ce dernier n’avait pas consulté la mère du patient et ignorait que Simon était allergique à ces médicaments. Kerry accepte de le couvrir devant la mère du patient pour ne pas risquer un nouveau proçès. Malgré tout ses efforts, McKenzie n’arrive pas à sauver Simon et il sort furieux de la réa…
Malucci et Neela reçoivent les résultats des tests du bébé de Claire. Il semble souffrir de séquelles au cerveau et ils doivent annoncer la nouvelle aux parents adoptifs. Mais ceux-ci ont disparu. Claire leur explique qu’ils ne voulaient pas s’occuper d’un enfant à problèmes. Dave est furieux. Neela demande à Claire si elle veut garder l’enfant, mais la jeune femme n’a ni le temps, ni l’argent nécessaire. Elle s’en va elle aussi et laisse le nourisson aux soins des médecins…
Carter et Chuck débarquent aux urgences avec Susan. Ils demandent à Frank de trouver un lit. Abby les rejoint et examine Susan avec John. Ce dernier pense qu’elle n’a rien de grave mais il veut faire des tests supplémentaires…
Malucci va voir McKenzie pour lui demander ce qu’il doit faire du bébé abandonné. Le chef du service, qui vient de perdre son patient, l’envoie balader et sort pour prendre l’air. Malucci retourne auprès du bébé qui est monté en réa néo nat. Il demande à Neela de veiller sur lui et il la rejoindra dès qu’il aura fini sa garde…

Carter et Abby attendent les résultats de Susan. Ils discutent à nouveau et Abby finit par lui expliquer son intention de reprendre ses études de médecine. Elle a besoin d’argent et elle va aller demander à son ex-mari, Richard, de finir de payer son externat. John est contente pour elle. Ils reçoivent alors les examens de Susan et découvrent que leur amie est enceinte !
Kerry rejoint McKenzie sur le parking des ambulances. Elle lui explique que ce n’est pas en agissant avec violence qu’il se fera respecter de son personnel. Il ne veut pas recevoir de leçon d’elle. Malucci arrive à son tour et empoigne McKenzie pour lui demander de l’écouter la prochaine fois. Kerry calme Dave, qui remonte en réa néo nat auprès du bébé. McKenzie, furieux, prévient tout le monde que des têtes vont tomber dans le service et que Kerry et McKenzie sont sur sa liste noire…
Carter et Abby annoncent la nouvelle à Susan : elle est enceinte. Etonnée, Susan n’en est pas moins enchantée, tandis que Chuck semble prêt à faire un malaise. Il finit en effet par tomber dans les pommes !
Malucci et Neela veillent sur le bébé sans nom en réa néo nat. L’externe confie finalement à Dave qu’elle a quitter l’Inde pour Chicago dans le but de fuir ses traditions et sa famille trop envahissante. Dave la comprend car il a lui aussi quitté Cuba pour s’émanciper par rapport à ses frères et soeurs. Neela lui avoue qu’elle admire la manière dont il s’est comporté avec le bébé.
Malucci : Tout le monde n’est pas de cet avis…
Il risque en effet d’être renvoyé, mais il est satisfait d’avoir fait son travail comme il l’entend…

Kerry trouve McKenzie devant la réa. Il observe la mère de Simon dire adieu à son fils. Il s’excuse pour son comportement violent et lui apprend qu’il a eu un enfant cinq ans auparavant, qui est mort à la naissance. C’est cet accident qui lui a donné envie de reprendre ses études de médecine. Kerry est désolée pour lui…
Elizabeth passe chercher Ella en salle de repos. Elle la trouve avec Romano ! Il semble plutôt bien s’en occuper et critique une sitcom à la télé pour la faire rire. Elizabeth le remercie et doit remonter à l’étage. Elle a finalement accepté l’offre de Dorsett pour se faire pardonner de son comportement glaciale envers lui. Elle ne se sentait pas prête à fréquenter d’autres hommes depuis la mort de Mark mais elle a décidée d’aller de l’avant.
Romano : C’est ce que vous avez de mieux à faire…
Robert lui souhaite une bonne soirée mais on sent bien qu’il est malheureux de la voir s’éloigner avec un autre homme…
Tandis qu’Abby s’occupe de Chuck, Carter félicite Susan pour son futur bébé. Elle ne pensait pas il y a un an qu’elle se retrouverait marié et enceinte en si peu de temps. John lui confie qu’il a parlé avec Chuck et il est certain qu’il fera un bon père.
Susan : Oh, ça je le sais aussi… C’est surtout moi qui m’inquiète !
Romano rejoint Kerry et lui demande comment elle a trouvée Quentin McKenzie. Elle lui répond qu’il y a moyen de faire du bon boulot avec lui, il suffit de savoir le supporter.
Kerry : Exactement comme avec vous, en fait…
Après sa garde, Abby va frapper à la porte de Richard Lockhart, son ex-mari. C’est une petite fille qui lui ouvre. Abby demande si elle peut parler à Richard et la fillette appelle son « papa ». Richard est surpris de la voir, il a pris de l’embonpoint et semble fatigué par sa nouvelle vie de famille. Abby finit par s’en aller sans lui demander de payer à son nouveau son externat. Elle ne veut pas qu’il sacrifie sa vie de famille pour lui payer ses études de médecine…
En réa néo nat, Malucci prend la décision de débrancher le bébé. Accompagné de Neela, il le regarde mourir peu à peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 15:59

EPISODE 10x04 Réchauffement de la planète – Dog-Days

Avec : Neal McDonough (Quentin McKenzie) Donal Logue (Chuck) Bruno Campos (Dorsett) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Troy Evans (Frank Martin) Yvette Freeman (Haleh Adams) Laura Ceron (Chuny Marquez) Ellen Crawford (Lydia Wright) Connie Mari Brazelton (Connie Oligario) Lily Mariye (Lily Jarvik) Gedde Watanabe (Yosh Takata)

Carter se réveille chez Abby. Il n’a toujours pas trouvé d’appartement et doit squatter chez elle alors qu’ils viennent juste de rompre. Abby le rejoint.
Carter : Encore merci. Tu es sûre que ça ne te dérange pas si je reste ici encore quelques temps ?
Abby : Ca ne me pose aucun problème, Carter. Après tout, je te dois bien ça. Sans toi, Eric courait encore les rues à l’heure qu’il est...
Carter : Peut-être. De toute façon, je ne devrais pas mettre beaucoup de temps à trouver un appartement.
Abby : Tu vas jouer de tes relations ?
Carter : On peut dire ça, oui.
Abby : On m’a toujours dit qu’il fallait être ami avec les riches.
Carter : Tu parles, un riche à la rue...
Abby doit partir pour effectuer sa dernière garde en tant qu’infirmière. En effet, elle a bien décidé de reprendre son externat. Elle laisse Carter seul et il allume la télé, tombant sur la météo. La journée devrait être placé sous le signe de la canicule et les températures devraient monter jusqu'à 45°c...

La même météo est diffusée par la radio, qui réveille Elizabeth. Elle est perdue et ne reconnaît pas l’endroit où elle se trouve. Elle se retourne et trouve le docteur Dorsett à ses côtés. Génée par la bêtise qu’elle a commis, elle se rabille et sort en vitesse, laissant la radio allumée...

Cette même station de radio diffuse également la météo dans la voiture de Susan. Chuck a insisté pour la mener faire des courses, car il ne veut pas qu’elle se fatigue à cause de sa grossesse. Soudain, la voiture se trouvant devant eux dérape et finit sa course sur le bas-côté après avoir percuté un van. Son pneu a éclaté à cause de la chaleur. Choqués par l’accident auquel ils viennent d’assister, Susan et Chuck décident d’appeler une ambulance sans plus attendre...

Au County, Jerry regarde la météo sur la télé de la réception. Quentin McKenzie lui demande d’éteindre cette foutue télé et de faire au moins semblant de travailler. Jerry confie à Kerry qu’il a envie de le jeter contre un mur. Elle demande au réceptionniste de garder son calme car il serait dommage qu’il soit renvoyé. Elle a pourtant elle aussi du mal à se contenir face à l’attitude du nouveau chef de service. La météo est alors interrompu par un flash spécial : un grave accident vient de se produire sur le périph de Chicago, une voiture contre un van, deux morts sur place et d’autres brûlés. Jerry reconnaît alors le docteur Lewis à l’écran, mais McKenzie lui demande de répondre au téléphone. C’est justement Susan qui est sur les lieux de l’accident et qui va mener des blessés au County. McKenzie accepte deux blessés graves et dix légers, puis il demande à Kerry de préparer les salles de réa.
McKenzie : Quand je pense que je n’ai pas encore pris de petit-déjeuner...

GENERIQUE

Abby arrive aux urgences et explique à Haleh que c’est sa dernière journée en tant qu’infirmière. Haleh pense que ce sera une garde mouvementée avec l’accident en ville et la canicule. Justement, les deux blessés graves débarquent.
McKenzie, Malucci et Abby s’occupent du premier, le conducteur du van.
Kerry, Gallant et Neela prennent en charge la jeune femme qui conduisait la voiture dont le pneu a éclatée. Susan les rejoint, mais Kerry refuse qu’elle intervienne. En effet, Susan est toujours suspendu à cause de l’affaire Bright...
McKenzie et Malucci sont en désaccord au sujet du conducteur du van. Le premier voudrait le faire monter en chirurgie et le second pense qu’il peut arranger ça aux urgences. McKenzie bipe la chirurgie sans prévenir Dave et Elizabeth descend pour monter le patient au bloc. Dave est furieux contre son supérieur et il lui fait un bras d’honneur dans son dos. McKenzie l’aperçoit mais il n’a pas le temps de réagir car le patient fait un arrêt dans le couloir. Elizabeth tente de le réanimer à l’aide d’un débrifilateur mais il est trop tard, il finit par mourir devant les yeux de sa famille...
Susan observe Kerry et Gallant en train de réanimer la conductrice de la voiture. Kerry en profite pour faire un cours à Neela mais Susan pense que ce n’est pas le bon moment. Elle coupe court aux questions de Weaver et lui demande de se concentrer sur la patiente. Kerry lui répond qu’elle ne l’oblige pas à rester et qu’elle ferait mieux de rentrer chez elle pour calmer ses émotions. Susan s’éloigne, furieuse. Elle croise Carter qui vient de commencer sa garde. Elle lui dit simplement qu’elle ne peut plus voir Kerry et qu’elle préfère ne pas rester une minute de plus. John n’en saura pas plus et le regarde partir en compagnie de Chuck.
Chuck : Ce doit être les hormones !
En réa, Neela réalise sa première intubation et Kerry et Gallant réussissent à sauver la conductrice. La police vient lui parler car il la soupçonnent d’être responsable de l’accident. Seul Susan et Chuck peuvent témoigner que le pneu a éclaté mais Kerry vient de la renvoyer chez elle...

La chaleur est décidement insoutenable et le personnel a troqué sa blouse contre des tenues plus légères. Des patients souffrant de la hausse des chaleurs envahissent la salle d’attente et Abby doit s’occuper du triage. Carter la rejoint et l’aide à s’occuper d’un homme que la chaleur a rendu fou. Abby manque alors de se faire frapper et c’est John qui prend le coup à sa place !
Malucci apprend que l’enfant abandonné qu’il avait débranché en réa néo nat a été rebrancher. Il monte à l’étage et demande à Janet Coburn pourquoi. Celle-ci pense que s’il peut survivre, il faut lui laisser sa chance. Dave lui rappelle qu’il a des problèmes mentaux et aucune famille. Coburn lui conseille de lui en trouver une au plus vite...
Abby soigne Carter qui s’est fait frapper par un patient. Alors qu’elle va chercher un pansement à la pharmacie, Chuny et Connie la rejoignent et lui demandent si elle a recommencé sa relation avec le médecin. En effet, la rumeur court que John dormirait chez elle depuis quelque temps. Abby nie sortir à nouveau avec lui, il a juste besoin d’un logement quelque temps. Jerry la rejoint pour lui dire qu’il a un cadeau pour fêter sa dernière journée en tant qu’infirmière : un car entier venu d’une maison de retraite, rempli de vieillards qui ne supporte pas la canicule !
En chirurgie, Elizabeth tente d’éviter le plus possible le docteur Dorsett. Elle se réfugie dans la salle de repos où elle trouve Romano.
Romano : Lizzie ! Décidément, vous ne pouvez pas vous passer de moi !
Ce dernier remplit de la paperasse, malgré son crochet à la main droite. Etant droitier, il doit s’entraîner à se servir de sa main gauche. Elizabeth finit par lui parler de Dorsett et elle lui explique qu’elle n’assume pas ses actes. Elle a l’impression de trahir Mark en agissant ainsi. Romano la rassure car il pense qu’elle n’a rien à se reproche en voulant aller de l’avant. Elle a le droit de vivre sa vie, même s’il pense que Dorsett n’est peut-être pas la personne la plus appropriée...
De son côté, McKenzie s’occupe d’un enfant colérique qui lui vomit dessus. Furieux, il demande à Jerry de nettoyer et d’aller lui chercher une blouse propre. Le réceptionniste lui répond que ce n’est pas son travail.
McKenzie : Et bien si ce n’est pas votre travail, considérez-vous comme renvoyé !
Jerry commence à perdre son calme et McKenzie lui demande de quitter les urgences sans plus attendre. Choqué, le réceptionniste sort du County. Kerry assiste à la scène et demande des explications à McKenzie Ce dernier fait simplement le ménage, comme il l’avait prévenu.
Kerry : Jerry est l’un des plus ancien élément de l’hôpital, vous ne pouvez pas le renvoyez comme ça.
McKenzie : Vous n’êtes plus chef de service, à ce que je saches, docteur Weaver ? Laissez moi faire ce qui me plait et je ne vous poserai pas de questions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 15:59

Susan et Chuck font leurs courses au Jumbo Mart, le supermarché qui a remplacé le Doc Magoo’s. Susan est furieuse contre cette garce de Weaver et Chuck tente de la calmer. Soudain, deux agents de police les rejoignent car ils doivent témoigner pour l’accident de la matinée...
Gallant, Neela et Abby s’occupent un à un des membres de la maison de retraite. Ils doivent les réhydrater à cause de la chaleur. Gallant est bipé en réa où Gina, la conductrice de la voiture, vient de se réveiller. Elle ne se souvient pas de l’accident. Chuny les rejoint et leur apprend que Susan et Chuck sont en train d’être interroger pour avoir la vérité.
Carter croise Kerry et lui demande si la rumeur sur le renvoi de Jerry est vrai. Elle confirme et John est furieux. Il pense que McKenzie est un type médiocre qui comble sa frustration en jouant les petits chefs. Il décide de se mettre en grève pour soutenir son ami. Mais Kerry lui déconseille vu l’échec de sa grève de l’année précédente (voir épisode 9x03).
Carter : Kerry, vous savez bien qu’ici, le seul moyen de faire changer les choses, c’est soit une grève, soit un schizophrène armé d’un couteau...
De son côté, Elizabeth doit finalement se confronter à Dorsett car Romano l’a programmé à faire une opération avec lui. Le chirurgien lui pose des questions pleines de sous-entendus sur la nuit qu’ils ont passées ensemble. Elizabeth lui avoue que cette nuit ne signifie rien de plus qu’un bon moment pour elle.
Dorsett : Et ca vous dirait d’avoir des bons moments réguliers ?
Elizabeth ne répond pas à cette question et maudit Romano de l’avoir mis dans un tel piège...
Malucci sort de réa néo nat et redescend aux urgences. Il trouve Neela en train de s’occuper des vieillards. Il pense qu’elle a trop de capacités pour s’occuper d’une tâche aussi ingrate et il l’envoie s’occuper d’un patient plus intéressant. Abby pense que c’est une mauvaise idée puisque c’est Gallant l’interne de Neela. Dave ne l’écoute pas...
Susan et Chuck sont donc interrogés par la police au sujet de l’accident. Ils sont convaincus que le pneu de Gina a explosé à cause de la chaleur. Gallant les rejoint et leur apprend que l’alcoolémie de la patiente est assez élévée...

Carter rattrape Jerry à la station de métro. Il lui explique qu’il a lancé une grève pour le soutenir. Le réceptionniste pense que McKenzie a eu raison de le renvoyer. Il ne se sent de toute façon plus à sa place au County depuis que Doug, Carol et Mark sont partis. Il envisage de suivre les conseils de sa mère et de devenir avocat.
Carter : Jerry, tu as tort de ne pas t’accorder plus d’importance. Pour moi, tu... tu es l’âme des urgences. Le service ne serait pas le même sans ta sympathie et ton expérience.
Touché, Jerry remercie Carter et manque de pleurer. Il décide de se battre et rejoint le piquet de grève avec John.
Abby s’occupe du dernier retraité quand l’un d’eux fait un arrêt. McKenzie passe par-là et tente de le réanimer en vain. Il regarde sur le dossier et voit que c’est une patiente de Gallant qui a été délaissée par une externe...
Michael est justement en réa avec Gina. Kerry est également là, accompagnée des policiers. Ils ont du mal à croire que la conductrice n’est pas responsable de l’accident vu son taux d’alcoolémie. Ils la menottent lorsque Susan arrive et tente de les convaincre une dernière fois que l’accident n’est pas dù à l’alcool mais au pneu crevé. Cela ne change rien, Gina se fait embarquer. Kerry remercie quand même Susan d’avoir témoigner mais celle-ci ne l’écoute pas et s’éloigne en compagnie de Chuck.
McKenzie retrouve Gallant et lui apprend la mort de sa patiente âgée. Neela devait s’en occuper mais elle l’a délaissée pour aller voir un autre patient avec Malucci. Michael engueule Dave pour avoir monopolisé son externe sans sa permission. McKenzie lui explique que de toute façon, c’est lui qui prendra, et il colle un avertissement à Gallant et Malucci. Neela veut s’excuser mais Michael lui demande de retourner au travail immédiatement et de ne pas lui refaire un coup pareil...
Kerry sort des urgences et découvre le piquet de grève qui s’est installé sur le parking des ambulances. Pour soutenir Jerry, Carter a réussi à réunir Abby, Haleh, Lydia, Malik, Lily, Chuny, Connie, Yosh et d’autres membres du personnel. Même Susan et Chuck ont décidés de rester. John veut convaincre Kerry de les rejoindre mais Susan pense qu’elle tient trop à son image pour accepter. Kerry la surprend en décidant de venir elle aussi soutenir Jerry, qui la remercie. McKenzie les aperçoit et se moque d’eux, en disant qu’ils sont tous sur sa liste noir et en particulier Weaver. Il est convaincu qu’ils ne tiendront pas une demi-heure de plus dehors avec la canicule...

Une heure plus tard. La chaleur a augmentée et le nombre de personnes venu soutenir Jerry également. Malgré leurs différents, Malucci et Gallant sont là, ainsi que Frank qui vient de commencer sa garde.
Carter et Abby discutent des rumeurs qui courent à leur sujet. Carter pense que les rumeurs ont toujours alimentés les couloirs du County et qu’il ne faut pas les prendre trop au sérieux. Il lui promet de trouver un autre appartement pour ne pas que la situation ne devienne trop ambiguë. Abby l’assure qu’il peut rester aussi longtemps qu’il veut, ça ne la dérange pas. Ils sont alors interrompus par Dave et Michael en train de se battre. John et Chuck les séparents. Abby demande justement où se trouve Neela...
L’externe est en train de suturer un patient, elle n’est pas encore au courant pour la grève. Elizabeth descend aux urgences et lui demande où est passé tout le monde. Elle remonte en chirurgie tandis que Neela se lance à la recherche de Gallant. Mais elle est vite rattrapée par McKenzie qui lui conseille de rester à ses côtés, où elle risque de compromettre son avenir dans la médecine. Neela n’a pas le choix, elle doit rester car sa carrière naissante est plus fragile que celle de ses collègues...
Une ambulance vient alors d’arriver et McKenzie entraîne Neela avec lui. Celle-ci se fait toute petite en passant devant ses collègues. La patiente fait une crise d’épilepsie et convulse dangereusement. Gallant regarde son externe entrer dans les urgences et il se demande s’il ne ferait pas mieux de la rejoindre. Carter lui conseille au contraire de rester car il pense que Neela peut y arriver tout seul. Et même s’il pense que c’est un gros con, McKenzie est compétent.
En réa 2, McKenzie et Neela tentent de sauver leur patiente, avec l’aide d’infirmières appelés en renfort parmi les autres services de l’hôpital. Neela réussit à intuber la patiente qui a arrêter de convulser grâce à McKenzie. Elle réussit à la réanimer avec un massage cardiaque réussi. McKenzie la félicite et Neela lui dit que c’est le docteur Gallant qu’il faut féliciter. Elle décide de le laisser là et part rejoindre ses collègues au piquet de grève. Elle est accueillie avec des applaudissements.
Carter : Bravo Neela, vous faîtes partie de l’équipe maintenant !

Sur le toit de l’hôpital, Elizabeth fait une pause, et elle est rejointe par Dorsett. Il s’excuse pour son comportement et avoue cacher ses faiblesses avec son humour un peu lourd. Il pense qu’ils ont été trop vite ensemble et il voudrait recommencer à zéro, en l’invitant à dîner pour mieux faire connaissance. Touchée, Elizabeth accepte et l’embrasse...
Au piquet de grève, Malucci appelle la réa néo nat pour prendre des nouvelles du bébé abandonné. Il va beaucoup mieux et l’hôpital a finalement trouvé un foyer où l’envoyer une fois qu’il pourra sortir. Dave refuse qu’il aille dans un foyer et il promet qu’il fera son nécessaire pour trouver une famille d’accueil, malgré les problèmes mentaux de l’enfant. Neela demande à Dave pourquoi cet enfant lui tient tant à cœur. Le médecin lui dit simplement que ce sont des problèmes de jeunesses et qu’il ne veut pas en parler...
De son côté, Carter pousse Susan et Kerry à se réconcilier. Kerry s’excuse pour avoir été trop égoïste au sujet de l’affaire Bright. Susan pense qu’elle a agi excessivement elle-même. Abby remarque alors que Jerry ne va pas très bien. Il semble faire un malaise à cause de la chaleur. John et Susan doivent l’aider à respirer...
Aux urgences, McKenzie est complétement débordés. Il y a de plus en plus de patients à cause de la chaleur et il commence à s’énerver contre les infirmières remplacantes, plutôt incompétentes. Il finit par sortir et annonce à tout le monde qu’ils ont gagnés et que Jerry est réengagé. Ce dernier va tout de suite beaucoup mieux !
Par contre, McKenzie promet qu’il fera tout pour mener la vie dure au personnel à l’avenir. Il veut que le County reste un hôpital, pas un club de rencontre et d’amitiés.
La grève est donc terminée. Les infirmières décident d’organiser une petite fête à la réception, en l’honneur de Jerry. Ce dernier fait un petit discours, remerciant tout le monde pour leur soutien.
Jerry : Et même si les têtes ont changés depuis que je suis là, les urgences restent les mêmes et au fond, personne n’a vraiment envie que ça change !
Il est applaudi et McKenzie demande à tout le monde de se remettre au travail. Carter a fini sa garde tandis qu’Abby n’a plus que quelques heures d’infirmières devant elle. John lui dit qu’ils se verront dans la soirée et qu’il va faire le ménage chez elle pour s’occuper. Elle lui sourit et repart travailler...

Elizabeth se change pour se rendre au rendez-vous de Dorsett. Elle surprend alors une conversation entre deux infirmières qui parlent de celui-ci. Elles disent qu’il encore un rendez-vous avec une femme et qu’il a déjà couché avec trois membres du personnel depuis son arrivée !
Aux urgences, Dave a fini sa garde. Il veut aller voir le bébé abandonné avant de rentrer et il souhaite une bonne nuit à Neela. Elle pense qu’elle va passer sa nuit à bosser mais Gallant la rejoint et la laisse partir.
Neela : Merci, c’est gentil, mais il faut mieux que je reste. De toute façon, je n’arriverais pas à dormir avec cette chaleur !
Michael lui conseille alors de regarder par la fenêtre : une énorme averse vient de commencer !
Sous la pluie, Dorsett attend Elizabeth devant le café-restaurant Ike’s, qui vient de s’ouvrir en bas de la rue. La chirurgienne le rejoint et lui met une énorme claque avant de s’éloigner..
Chez Abby, Carter regarde la pluie tomber par la fenêtre. Le lecteur CD diffuse « She smiled sweetly » des Rolling Stones. Abby le rejoint et est surprise qu’il est préparé le dîner et ranger la pièce.
Carter : C’est mon rôle en tant qu’homme idéal !
Abby le remercie et s’assoit à côté de lui. Elle lui avoue que l’année dernière n’était pas la bonne pour leur relation, avec tout ses problèmes familiaux. Mais maintenant, ils vont mieux tout les deux et ils sont prêts à repartir sur de bonnes bases.
Carter : Tu as raison. Il... il serait bête de ne pas réparer nos erreurs...
Abby est d’accord et ils finissent par s’embrasser...

Au beau milieu de la nuit, alors que la pluie continue de tomber à grosses gouttes, Carter est réveillé par la sonnerie de son téléphone portable. Il est dans le même lit qu’Abby et il semble qu’ils ont couchés ensemble après leur baîser. Il se lève et va répondre, étonné qu’on l’appelle à cette heure-ci. Il est encore plus surpris d’entendre la voix de Gillian, l’infirmière qu’il a rencontrée au Congo. Elle lui apprend une terrible nouvelle : Luka Kovac vient de trouver la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 16:00

EPISODE 10x05 Se retrouver – Lost and Found

Avec : Simone Elise-Girard (Gillian) Mary McCormack (Debbie)

Carter est donc parti à la recherche du corps de Luka, déclaré mort au Congo.
Dans l’avion, il rencontre un employé de l’ambassade, qui lui apprend qu’il est dur de circuler dans la région de Matenda, qui est toujours contrôlée par les Mai-Mai.
Sur place, Carter retrouve Gillian. Celle-ci n’a pu récupérer par la Croix-Rouge que les papiers d’identités ensanglantés de Luka. Même s’ils ne reçoivent pas beaucoup d’aide des instance officielles, ils remuent ciel et et terre pour aller dans la zone des combats, récupérer le corps. John découvre que son argent peut alors être très utile pour arriver à ses fins.
Quelques jours plus tôt, après le départ de Carter et Gillian, Luka est obligé d’évacuer la clinique de Matenda suite à l’avancée des Mai-Mai. Mais une fois dans la jungle, il est obligé d’y retourner, car ses patients souffrent, et il a lui-même une forte fièvre. Dans un état second, il se fait capturer par les Mai-Mai. Ces derniers commencent alors à tuer toutes les personnes qu’ils ont capturés, dont Patrick l’infirmier de la clinique ainsi qu’un géomètre européen. Luka attend son tour...
Grâce à Debbie, une responsable de la Croix-Rouge, John et Gillian retrouvent la piste de Luka, et reviennent à la clinique de Matenda, où ils l’avaient laissé la dernière fois. Mais le corps sensé être celui de Luka n’est pas le sien, mais celui d’un européen.
Attendant d’être abbatu, Luka délire de plus en plus à cause de la fièvre. Il se met à genou et commence à psalmodier en croate ce qui ressemble à une prière. Les Mai-Mai le prennent alors pour un prêtre, à cause du crucifix qu’il porte en pendentif, offert par la mère de la jeune fille amputée. Ils s’agenouillent pour prier avec lui, et lui épargne la vie.
Dans la nuit, Carter et Debbie ont une conversation. Elle vient de la Californie et elle envisage de retourner aux Etats-Unis pour sensibiliser les médecins à venir aider la Croix-Rouge. John lui propose de l’accompagner au County où il pense que tout le monde a besoin d’apprendre une autre valeur de la médecine. Debbie accepte.
Carter, convaincu que son ami est encore en vie, demande aux Mai-Mai où se trouve le docteur. Ceux-ci lui indiquent alors le prêtre, et John retrouve un Luka tremblant de la tête aux pieds, mais vivant.
Carter décide de rapatrier Luka par avion, mais ce dernier préfère rester en Afrique pour remplacer Debbie avec la Croix-Rouge.
Carter : Mais tu as failli mourir ici...
Luka : Je sais. Seulement, tout ça m’ouvert les yeux. Je m’étais perdu et maintenant, je me suis trouvé.
Il remercie John pour son aide, le prend dans ses bras, et lui dit de passer bonjour à l’équipe. L’avion décolle, emportant Carter et Debbie vers Chicago, et Luka, accompagné de Gillian, retourne sous le soleil africain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 16:01

EPISODE 10x06 - Oh my Children – Pauvres enfants

Avec : Neal McDonough (Quentin McKenzie) Bruno Campos (Dorsett) Lisa Vidal (Sandy Lopez) Amy Aquino (Janet Coburn) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Kristin Minter (Randy Fronzack) Laura Ceron (Chuny Marquez) Deezer D. (Malik McGrath)

Octobre 2003.
06:00.
Neela sort sur le parking des ambulances, elle enfile ses gants en attendant un patient. Elle semble fatiguée et lutte contre le sommeil. Elle lève la tête et regarde le soleil se lever alors que l’ambulance arrive. Susan la rejoint.
Susan : Bonjour Neela !
Neela : Docteur Lewis...
Susan : Combien d’heures de garde ?
Neela : Treize... Je suis morte de fatigue.
Susan : Allez, tiens-bon, encore six heures !

Le soleil se lève et réveille doucement Kerry et Sandy. Elles se lèvent pour prendre leur petit-déjeuner et commence à discuter au sujet d’un probable bébé.
Kerry : C’est à ton tour d’essayer, Sandy. Je n’ai plus le courage de revivre ça.
Sandy : Ce n’est pas à quoi je pensais...
Kerry : Tu veux dire... une adoption ?
Sandy : Pourquoi pas ?
Kerry semble songer à la proposition.
Kerry : Il faudra qu’on en reparle...
Sandy : Pourquoi toujours repousser ?
Kerry : Ce n’est pas quelque chose que je veux prendre à la légère. On en reparle ce soir, ok ?
Elle l’embrasse et se dirige vers la salle de bain.

Dans le métro, Abby se trouve face à un homme qui lui sourit. Elle lui sourit à son tour, mais préfère détourner les yeux. Alors qu’il allait lui parler, une femme appelle à l’aide derrière eux. Sa fille de deux ans a du mal à respirer. Abby s’approche et explique qu’elle est étudiante en médecine et infirmière. L’homme qui voulait la draguer la rejoint et lui dit que c’est plutôt originale d’avoir ces deux fonctions.
Abby : Heu... Je suis en train d’aider cette petite fille, monsieur. Si vous pouviez...
Cooper : Je comprends. Je peux vous aider peut-être ?
Abby : Non, non, je...
Cooper : Docteur Matthew Cooper. Interne de pédiatrie en troisième année. Je crois que mon aide s’impose, mademoiselle Lockhart !
Abby : Attendez, comment vous connaissez mon nom ?
Cooper : On en reparlera plus tard, peut-être...
Il ausculte la petite fille et décide de l’emmener à l’hôpital.
Cooper : Rendez-vous au County, Abby !

GENERIQUE

Réa 1. Susan et Neela s’activent autour du patient emmené par ambulance. Elles sont rejoint par le docteur McKenzie, qui empêche Neela d’intuber. Il l’envoie appeler la famille de l’homme, qui s’appelle Danny Hannigan. Susan pense qu’il devrait laisser un peu plus de liberté aux externes.
McKenzie : Je vous laisse déjà assez de liberté, en acceptant de vous garder ici dans cet état !
Il montre le ventre rond de Susan, qui est choquée par son comportement. McKenzie s’éloigne après avoir réussi à réanimer Danny. Susan confie à Chuny qu’elle ne pensait pas trouver pire que Romano un jour...

Neela se rend à la réception pour appeler la famille de Danny. C’est Malucci qui s’empare du téléphone le premier. Il est à la recherche d’une famille d’accueil pour le bébé abandonné qui se trouve toujours en réa néo nat. Mais il ne réussit pas à joindre un organisme spécialisé et il demande à Jerry de le prévenir dès qu’il aura une réponse.
C’est alors qu’Abby débarque avec la petite fille qui a fait un malaise dans le métro. Le docteur Cooper la porte dans ses bras et Malucci les rejoint. Cooper se présente comme le nouveau pédiatre attaché aux urgences et ils réussit à faire respirer la fillette sans l’aide de Dave. Ce dernier s’éloigne et Abby est impressionée. Susan les rejoint et serre la main de Cooper, dont la venue va soulager les médecins en patients. Cooper promet de faire de son mieux et se met tout de suite au travail. Abby le suit et lui demande comment il connaît son nom. Elle apprend alors que c’est lui qui va la superviser durant son stage en pédiatrie.
Cooper : On va faire une équipe formidable !
L’enthousiasme de Cooper contraste bien avec la mine morose d’Abby, qui doit pourtant le suivre toute la journée...
Elizabeth descend aux urgences pour venir chercher un patient de Susan, qui a besoin d’un rein. Elle le monte au bloc pour préparer l’intervention, car un donneur est prêt. Au passage, Susan lui demande comment va sa relation avec le docteur Dorsett. Elizabeth lui dit que ça n’est pas aussi facile qu’elle le voudrait et que Dorsett n’est pas un homme pour elle.
Susan : Ne cherche pas un nouveau Mark. Il n’existe pas.
L’ascensceur se ferme sur Elizabeth et son patient.

08:00
Neela réussit à joindre le père de Danny, qui vient au chevet de son fils. Ce dernier ne peut pas parler mais Neela explique à M.Hannigan qu’il peut l’entendre. Le vieil homme se met alors à prier pour lui et Neela le regarde, sans rien dire.
De son côté, Abby suit Cooper qui court dans tout les sens et voit plusieurs patients à la fois. Il a une manière très dynamique et décontracté de travailler, qui commence vite à agacer Abby. Elle voudrait avoir le temps de se poser mais Cooper lui dit que tellement d’enfants ont besoin d’eux et qu’ils n’ont pas le temps. McKenzie semble apprécier cette efficacité et Cooper avoue à Abby apprécier le chef de service.
Abby : Alors là, je ne vous comprends plus du tout...
Cooper : Commencez donc par me tutoyez.
Ils s’occupent ensuite de Tina, une jeune pom-pom girl, qui s’est blessé lors d’un exercice. Toutes ses camarades l’accompagnent et mettent la pagaille à la réception. McKenzie demande à Jerry de faire la dicipline mais ce n’est pas vraiment son fort !
Pendant ce temps, Susan trouve Kerry en salle d’attente. Elle boit un café avant de commencer sa garde et semble pensive.
Susan : Quelque chose ne va pas Kerry ?
Kerry : Non, non, tout va bien. Je... je me demandais juste si... Dîtes moi Susan, vous aviez bien essayé d’adopter votre petite nièce à une époque ?
Kerry demande alors à Susan des conseils pour adopter des enfants. Mais celle-ci pense que cela risque d’être dur car les couples homosexuelles sont mals reconnus par ces agences. Kerry le sait bien et elle décide de se renseigner quand même. Susan lui souhaite bonne chance car elle mérite d’avoir un enfant.
Kerry : Et vous, c’est pour quand ?
Susan : Encore quelques mois et je suis libre !
Elle apprend alors à Kerry que le docteur McKenzie s’est montré méprisante envers elle à cause de sa grossesse. Kerry pense qu’il ne faut pas le laisser gagner plus de terrain et qu’elles doivent faire front pour protéger le personnel. Les deux femmes sont réconciliés malgré l’affaire Bright, qui les avait séparées.
Au même moment, Elizabeth commence la greffe sur son patient. C’est le docteur Dorsett qui l’assiste et ils évitent de se parler. L’opération est pourtant un succès.
En réa néo nat, Dave va rendre visite à l’enfant abandonné une nouvelle fois. Le docteur Coburn lui apprend alors que c’est aujourd’hui qu’il va être placé dans un foyer. Malucci décide alors de mentir en disant qu’il a trouvé une famille d’accueil. Il prend le bébé avec lui et promet à Coburn de venir lui présenter les parents dans la journée...

Aux urgences, Susan et Kerry prennent en charge Jenny, une jeune mère de famille surchargée. Elle prend des amphétamines pour tenir le coup, mais cela est mauvais pour son cœur. Kerry décide de faire venir une assistante sociale qui lui donnera des conseils pour bien s’occuper de ses enfants.
La tension du patient de Neela, Danny, chute. Celle-ci fait appel à Susan qui fait tout son possible pour le réanimer tandis que M.Hannigan continue de prier. Lorsque Danny finit par mourir, Neela doit expliquer la situation au vieillard. Une assistante sociale les rejoint pour s’occuper de lui et gérer le choc. Il va devoir se rendre dans une maison de retraite car il n’a plus de famille pour le prendre en charge. Il a la maladie d’Alzeihmer et a déjà oublié la mort de son fils. Neela doit alors lui apprendre cette terrible nouvelle pour la deuxième fois...
Cooper et Abby finissent par sauver la jambe de Tasha, la jeune pom-pom girl. Elle leur confie alors que ce sont ses camarades qui l’ont fait tombés d’une pyramide humaine. Cooper apprend la vérité à la monitrice des pom-pom girls. La jeune femme prend la défense de ses élèves mais le pédiatre doit quand même prévenir les parents. Il veut aussi parler aux fillettes pour les raisonner. Mais il apprend que McKenzie les a fait repartir chez elles car elle étaient trop bruyantes à la réception...
Elizabeth se rend au chevet de son patient qui se réveille avec son nouveau rein. Il le remercie pour la réussite de la transplantation et lui demande quand devra-t-il payer pour son rein. Confuse, la chirurgienne apprend que le donneur a vendu son organe...
Dave se cache en salle de repos avec le bébé abandonné. Il essaye de lui trouver une famille d’accueil sur Internet lorsqu’il est surpris par Neela. Il décide de la mettre dans le secret et lui demande de l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 16:01

10:00
Kerry est furieuse d’apprendre que McKenzie a fait sortir sa patiente accro aux amphétamines alors qu’elle n’avait pas encore vu d’assistante sociale. Elle le rejoint pour se plaindre et trouve ce dernier déjà aux prises avec un Cooper furieux que McKenzie ne prêtent pas attention à ses instructions.
Cooper : Je suis là pour faire mon travail correctement, docteur McKenzie. Je n’ai aucune attache et je peux partir quand je veux mais vous savez pertinnement que vous avez besoin d’un pédiatre compétent alors laissez-moi m’occuper de mes patients comme je l’entend !
McKenzie : Vous êtes un garçon sympatique docteur Cooper. Ne vous laissez pas influencer par les médecins de cet hôpital. Ils ont tous l’impression d’être irremplaçables. Mais je vais vous dire, et c’est valable pour tout le monde : restez sur vos gardes. Tant que je serai là, ne dormez que sur une oreille !
Il s’éloigne, furieux. Abby félicite Cooper pour son sang-froid. Ce dernier reconnaît que McKenzie n’est pas un si bon chef de service que ça. Il avoue à Abby qu’il a un peu frimé devant tout le monde en engueulant McKenzie, mais au fond, il n’a vraiment pas envie de se faire renvoyer. Sa mère s’est ruiné en lui payant la fac de médecine et il veut pouvoir garder un poste stable. Abby le rassure et ils reprennent le travail.
Les ambulanciers arrivent avec Jenny, la patiente de Kerry et Susan, qui a fait une mauvaise réaction aux amphétamines. Elle fait un arrêt cardiaque et meurt en réa. Kerry rejette la faute sur McKenzie mais celui-ci est introuvable...
Elizabeth tente de raisonner le donneur d’organe, qui a vendu son rein. Mais ce dernier est un ouvrier qui n’a pas d’argent et qui fait ce genre de choses pour survivre. Elle doit pourtant prévenir la police. L’homme se fait embarquer sous les yeux d’Elizabeth qui culpabilise car elle avait fini par comprendre les motivations du donneur. Le docteur Dorsett tente de la réconforter mais elle ne veut pas de ses belles paroles...
Dans une salle de l’hôpital, Malucci et Neela veillent sur le bébé. L’étudiante veut savoir pourquoi Dave veut absolument le placer dans une famille d’accueil. Le médecin lui apprend que lorsqu’il était jeune, il a été abandonné à Cuba par ses parents et sans sa famille d’accueil américaine, il n’aurait jamais vécu une vie correcte et n’aurait jamais été médecin. Neela lui demande s’il a un jour cherché ses vrais parents, mais Dave pense qu’il n’a plus rien à voir avec eux et que le passé appartient au passé. Ils ne s’aperçoivent pas que Kerry les écoute derrière la porte.

12:00
Cooper est en train de jouer au basket sur le parking des ambulances. Abby le rejoint car elle a fini le plâtre de Tina, la pom-pom girl. Le pédiatre marque un dernier panier, fait un clin d’œil à son externe et retourne à l’intérieur. Susan sort au même moment avec un café dans la main. Elle apprend alors à Abby que Carter a appelé pour prévenir qu’il va rentrer le jour suivant. Luka va bien mais a décidé de rester au Congo. Abby décide alors d’avouer à Susan qu’elle a passé une nuit avec John avant son départ.
Susan : Cela veut dire que... vous deux...
Abby : Non, nous ne... enfin, je ne sais pas. Ca s’est passé si vite...
Susan lui dit qu’elle est assez grande pour faire ce qui est bon pour elle. Abby décide donc d’attendre le retour de John pour éclaircir la situation.
De son côté, Kerry envoie Jenny, sa patiente morte d’une overdose, à la morgue. Elle demande à Chuny de biper le docteur McKenzie mais ce dernier n’a pas donné de nouvelles depuis deux heures.
Au même moment, sur le toit de l’hôpital, Quentin McKenzie pique une crise et balance sa blouse et son badge à travers le décor. Il sort des cachets de sa poche et en avale quelqu’un avec une fiole contenant du liquide. Il s’assoit au bord du vide et se calme petit à petit...
Cooper et Abby doivent laisser partir Tina avec son plâtre. Cooper aimerait faire beaucoup plus pour les enfants et il déteste les limites qu’on lui impose. Il invite Abby à prendre un café le soir après leur garde...
En chirurgie, Elizabeth rejoint le docteur Dorsett et s’excuse pour avoir été violente avec lui la dernière fois. Elle n’est pas à l’aise avec les hommes depuis la mort de son mari et cherche toujours une excuse pour ne pas commencer une nouvelle relation.
Dorsett : Je vais vous en donner des excuses. Je suis un homme à femmes, arrogant, égocentrique, particulièrement conscient de son charme et...
Elizabeth ne le laisse pas finir et l’embrasse à nouveau.
Neela croise M.Hannigan qui voudrait des nouvelles de son fils. L’étudiante finit par lui mentir en disant que son fils aurait voulu qu’il aille en maison de retraite. Le vieillard est rassuré et voudrait que Danny vienne le voir le plus souvent possible. Neela n’a pas la force de lui rappeler une nouvelle fois que Danny est mort, et elle s’éloigne...
Elle croise Abby et lui demande comment se passe son stage en pédiatrie. Abby pense que le docteur Cooper essaye de flirter car il l’a invité à prendre un café. Neela aimerait bien qu’on l’invite elle aussi et conseille à Abby de sauter sur l’occasion...
Malucci est prêt à déclarer forfait pour le bébé lorsque Kerry le surprend. Il essaye d’inventer une excuse mais elle a tout entendu. Elle voudrait en savoir plus sur l’enfant car elle pourrait bien avoir une famille d’accueil pour lui...


20:00
Susan a finit sa garde mais elle ignore toujours où se trouve le docteur McKenzie. Ce dernier finit par arriver à la réception, et agit comme si de rien n’était. Susan lui demande où il était durant tout ce temps et McKenzie lui dit que c’est personnel. Susan préfère ne rien ajouter et rejoint Abby sur le parking des ambulances. Celle-ci attend Cooper pour boire un café mais Susan lui apprend que le pédiatre a invité tout le monde. Déçue, Abby veut retourner à l’hôpital mais Cooper arrive et entraîne tout le monde au Jackson’s, le nouveau café.
Sandy rejoint Kerry à l’hôpital et elle lui montre le bébé abandonné. La femme pompier pense que Kerry va trop vite mais Dave leur rappelle qu’elles n’ont plus beaucoup de temps. Elle finit par accepter et les deux femmes signent les papiers de l’adoption.
Au Jackson’s, Cooper a réunit Abby, Susan, Neela, Malik, Chuny, Randi et d’autres membres du County. Il prend un micro et se présente. Sa première journée au County a été un succès et il espère continuer sur cette lancée. Il invite Abby à danser mais elle refuse, malgré les conseils de Susan et Neela. Cooper invite alors Chuny et Abby préfère rentrer chez elle. Susan lui dit qu’elle ferait mieux de s’amuser car son externat ne lui donnera pas beaucoup d’occasions de faire la fête. Mais Abby doit faire une garde d’infirmière car elle doit payer la fac de médecine.
Aux urgences, McKenzie demande à Jerry où tout le monde est passé. Le réceptionniste lui donne une excuse et McKenzie ne l’écoute pas. Il s’éloigne en salle de réa et prend à nouveau ses cachets...
En salle de repos, Dave apprend à Kerry qu’il a donné les papiers à Coburn et que le bébé peut partir. C’est Kerry qui le remercie pour avoir pris soin du petit Carl (le nom qu’elle lui a donné avec Sandy). Elle comprend pourquoi il a autant pris à cœur cette histoire d’enfant abandonnée car elle aussi a été recueillie par une famille d’accueil. Elle n’a jamais retrouvé sa mère biologique mais elle n’en ressent plus le besoin.
Malucci : Je ne pensais pas qu’on finirait par se trouver un point commun, chef.
Kerry : Appelez-moi Kerry. Encore merci pour tout.
Kerry serre la main de Dave et rejoint Sandy avec le petit Carl dans les bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
Jade
Infirmier en chef (Carol, Sam)


Nombre de messages : 370
Age : 25
Localisation : Chicago , Illinois
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 5 Avr - 20:23

Bravo !! j'adore !! tu mele trés bien la fiction et la vraie histoire de la saison 1o !
j'attend la suite pour Carbby Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urg3nc3s.skyblog.com
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Dim 6 Avr - 0:00

Merci ! J'espère que la suite te plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Ven 2 Mai - 0:54

EPISODE 10x07 – Always Where I Need to Be

Avec : Neal McDonough (Quentin McKenzie) Mary McCormack (Debbie) Bruno Campos (Dorsett) Troy Evans (Frank Martin) Yvette Freeman (Haleh Adams) Connie Marie Brazelton (Connie Oligario) Deezer D. (Malik McGrath) Ellen Crawford (Lydia Wright) Dinah Lenney (Shirley)



Abby est endormie en salle de suture. Frank ouvre la porte et la réveille. La jeune femme doit se lever. Elle se rend à la réception où elle trouve Susan et Elizabeth. Susan a fini sa garde et doit partir. Elle a des nausées et le bébé commence à lui mener la vie dure. Elizabeth lui dit que ce n’est que le début. La chirurgienne a passé la nuit avec le docteur Dorsett et la rumeur semble être arrivé jusqu’aux urgences…
Abby les écoute, amusée. Elle est toujours en tenue d’infirmière car elle doit payer la fac de médecine. Elle demande à Haleh de la remplacer car elle a quelque chose à faire. Susan sait qu’elle va chercher Carter à l’aéroport et qu’elle attend une suite à leur nuit passée ensemble avant son départ. Elle lui souhaite bonne chance.
Alors qu’Abby sort, elle croise Gallant et Neela qui arrivent. Ils sont en train de se taquiner à propos d’un match de basket. Neela demande à Abby comment elle s’en sort avec ses doubles gardes et elle lui répond qu’elle fait aller.
Une ambulance débarque alors. McKenzie sort en trombe de l’hôpital pour l’accueillir. Il a mauvaise mine et semble plus survolté que jamais. Il demande à Michael, Neela et Abby de le rejoindre. Cette dernière proteste, mais il ne lui laisse pas le choix. Abby finit par le rejoindre, sachant qu’elle ne pourra pas aller chercher John à l’aéroport...

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Laura Innes (Kerry Weaver)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Eriq Palladino (Dave Malucci)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Paul McCrane (Robert Romano)

En réa 1, McKenzie, Gallant, Neela et Abby s’occupent d’un prisonnier, Nick, qui a été assommé en prison. Il a un traumatisme crânien mais McKenzie réussit à le réanimer. Les policiers veillent sur lui et l’empêche de faire correctement son travail. Le chef de service laisse Neela intuber le patient mais il prend la place de Gallant, ce que celui-ci n’apprécie pas. C’est à lui d’apprendre à son étudiante et pas à McKenzie. Abby explique à Michael qu’il ferait mieux de laisser McKenzie, pour une fois qu’il est gentil avec quelqu’un...
En chirurgie, Romano sort de sa convalescence pour rendre une visite à Elizabeth.
Elizabeth : Vous n’étiez pas en vacances ?
Romano : Si, mais je m’ennuie à mourir chez moi. Depuis la mort de mon chien, c’est atroce...
Robert voudrait lui parler un moment, mais Elizabeth prétexte du travail pour s’éclipser. Elle croise ensuite Dorsett dans l’ascenseur et ils commencent à s’embrasser...

De son côté, Susan marche dans la rue pour prendre le métro. Elle voit alors un 4x4 qu’elle reconnaît. Il s’agit de celui de Carter, qui sort de nulle part pour la prendre dans ses bras. Sa barbe recommence à pousser. Susan est contente de le voir de retour.
Carter : J’aurais pu rester plus longtemps mais vous avez trop besoin de moi ici.
Susan lui dit qu’il a raison, car McKenzie mène la vie dure à tout le monde. De plus, elle a décidé de prendre son congé maternité en avance alors il va être seul pour naviguer les urgences.
Susan : Luka va bien ?
Carter : Mieux que ce qu’on croyait. Il a juste besoin de rester là-bas pour se poser.
Carter lui dit qu’il a plein de choses à lui raconter mais Susan doit rentrer car elle a peur que Chuck mette le feu à la maison en cuisinant.
Susan : Ah oui, au fait, Abby voulait te parler.
Susan s’éloigne et Carter regarde autour de lui. Chicago s’éveille et l’Afrique est déjà loin. C’est alors qu’il est rejoint par Debbie Ziegler, la responsable de la Croix-Rouge qu’il a rencontré à Kisangani. Elle a été cherché un café au Jackson’s.
Debbie : Je suis prête à découvrir votre univers, docteur Carter !
Carter : Alors suivez-moi...

En réa 1, Neela rejoint McKenzie et Gallant avec les résultats de Nick, le prisonnier. Ses analyses de sang révèlent qu’il est séropositif. McKenzie pense que l’homme s’est fait violer en prison et il demande à Neela de l’interroger et de lui révéler sa maladie. Michael pense qu’elle n’a pas assez d’expérience pour ce genre de tâche mais le chef de service ne l’écoute pas...
Le docteur Matthew Cooper a pris son vélo pour venir aux urgences. Mais la route est glacée et il percute un véhicule en arrivant au County. Il s’agit du 4x4 de Carter !
À la réception, Abby s’occupe du triage. Cooper lui passe le bonjour et lui demande si elle fait un deuxième stage en pédiatrie. Abby lui rappelle qu’elle a d’autres spécialités à découvrir. C’est alors que Debbie s’approche du triage mais Abby la prend pour une patiente et lui demande de patienter en salle d’attente. Puis elle s’éloigne, car McKenzie a besoin d’elle pour un examen rectal. Elle maudit sa garde d’infirmière et s’exécute. Debbie ne sait pas quoi faire et rejoint John qui parle déjà avec Frank, Haleh, Connie et Lydia. Il leur donne des nouvelles de Luka et s’assure que tout le monde va bien, malgré la dictature imposé par McKenzie.
Carter : Je vais voir ce que je peux faire pour calmer les choses...
Haleh : Au fait, sympa la barbe !
Carter : Euh merci... Je vais commencer le travail tout de suite alors.
Carter se rend en salle de repos, suivi par Debbie. Il ouvre son casier, enfile sa blouse et son stéthoscope. Debbie est heureuse de voir enfin un vrai médecin européen. John lui explique que le confort offert par l’hôpital lui semble excessif comparé à la clinique de Matenda. Debbie est justement venue pour tenter de sensibiliser le personnel hospitalier à ce sujet. John lui conseille d’aller visiter le County tandis qu’il va essayer d’appréhender le docteur McKenzie.
Ce dernier surveille Neela, qui doit annoncer à Nick sa séroposivité. Elle a du mal à être clair et manque de tact. Gallant veut prendre la relève mais McKenzie s’en charge. Il annonce la nouvelle sans prendre de détour, ce qui énerve Nick. Le prisonnier s’empare du plateau de suture et l’envoie au visage de McKenzie qui devient incontrôlable. Michael et Malik réussissent difficilement à le plaquer au sol tandis que la sécurité s’occupe de Nick. Neela est stupéfaite. McKenzie repousse Gallant et s’éloigne dans le couloir, sous le regard de Carter, qui vient d’assister à la scène.

De son côté, Cooper s’occupe de Rita, une jeune patiente hispanique blessé au bras, amenée par sa tante. Celle-ci est plutôt étrange et refuse que Cooper examine trop sa nièce. Lydia fait remarquer au pédiatre que Rita a des hématones sur le corps. Soudain, la tante de Rita s’empare de sa nièce et accoure vers la sortie. Cooper réussit à prévenir la sécurité à temps et décide de garder Rita pour examiner ses blessures…
Le docteur McKenzie est assis sur un banc, près du parking des ambulances. Il fume et semble s’être calmé depuis son accès de colère. Carter le rejoint…
McKenzie : Tiens, voilà l’africain… Vous fumez ?
Carter : Plus depuis longtemps. Moi aussi, à une époque, j’avais besoin d’une bonne cigarette pour me calmer. Les journées sont plutôt agitées au County, n’est ce pas ?
McKenzie : Je suis urgentiste, l’agitation c’est mon rayon.
Carter : C’est ce que je viens de voir. J’ai entendu dire qu’en mon absence, vous avez continuer à faire le ménage ?
McKenzie : Oui. Je suis chef du service. Ces urgences sont mes urgences désormais, et il faudra qu’elles fonctionnent à ma manière. Je sais que vous travaillez ici depuis longtemps mais vous devrez vous y faire. Vos amis ne comprennent pas la notion du changement mais vous, j’espère que vous êtes assez intelligent pour m’aider à remettre de l’ordre ici. Kovac est sur un autre continent, Lewis est en congé maternité, il n’y a plus que nous deux pour faire tourner la boutique.
Carter : Très bien. Agissez à votre manière. J’agirais à la mienne.
McKenzie : Parfait.
McKenzie lance un regard méprisant à Carter, jette sa cigarette au sol et s’éloigne…

Au triage, Abby croise des patients plus dérangés les uns que les autres. Debbie l’observe et Abby finit par lui demander ce qu’elle veut. Debbie lui explique qu’elle a travaillé en Afrique et que les méthodes sont un peu différente là-bas. Les patients ne viennent pas se faire soigner pour un simple mal de tête et on ne distribue pas des antibiotiques à tout va. Abby lui dit qu’elle fait juste son travail et que la seule chose à laquelle elle pense pour le moment, c’est de rentrer se coucher. Carter les rejoint et il présente Debbie à Abby. Celle-ci est mal à l’aise et évite le regard de John. L’arrivée d’une ambulance met fin à leurs retrouvailles…
En salle de sutures, Cooper examine les blessures de Rita et la questionne. Lydia lui demande s’il veut un interprete car la jeune femme ne parle pas anglais, mais Cooper connait 5 langues ! Il apprend que la tante de Rita est en fait une femme qui exploite des adolescentes venus du Mexique, qui se prostituent pour elle. Furieux, Cooper prévient la police et promet à Rita de l’aider à se sortir de cet enfer…
Deux jeunes homosexuels ont été battus violemment dans un parc. En réa 1, Carter, Gallant et Neela tentent de sauver l’un deux. Carter apprend à Neela une procédure compliqué et la félicite lorsqu’elle réussit. Debbie observe John dans un coin de la pièce et elle semble impressioné. Mais le patient finit par mourir. En réa 2, McKenzie réussit à stabiliser son patient et Elizabeth descend le chercher pour le monter au bloc. Elizabeth fait un bonjour de la main à Carter au passage.
En sortant de réa, Debbie avoue à Carter qu’il semble plus à l’aise ici qu’en Afrique. Carter lui explique qu’il travaille ici depuis bientôt dix ans et qu’on ne s’y fait jamais vraiment. Il lui apprend que l’infirmière du triage s’appelle Abby, son ex dont il lui a tant parlé. Debbie est amusée, il ne l’imaginait pas comme ça… McKenzie les interrompt :
McKenzie : Si vos méthodes se résument à du bavardage dans les couloirs, on ne va décidément pas s’entendre docteur Carter !
Une femme des services sociaux vient chercher Rita, mais Cooper ne veut pas qu’elle aille de famille d’accueils en famille d’accueils. Il demande à Abby de l’aider à retrouver la famille de Rita, et celle-ci est soulagée de pouvoir s’éloigner un peu du triage…

La journée se termine.
Après Carter trouve Debbie en salle de repos, en train de discuter avec Cooper. Ce dernier se présente à Carter.
Carter : Vous êtes le nouveau pédiatre ?
Cooper : Docteur Cooper, à votre service !
Lorsque Carter dit à Debbie que quelqu’un a embouti son 4x4, Cooper file en vitesse ! Debbie a apprécié sa visite des urgences et envisage de postuler pour un poste d’assistante médicale au County. Carter lui souhaite bon courage et la met en garde : le County peut changer une vie. Debbie a justement besoin de changement. Elle souhaite bonne nuit à Carter et rentre chez elle…

De son côté, Gallant trouve Neela en train de s’entraîner à faire des sutures dans une salle de l’hôpital. Elle semble plutôt maussade et il lui conseille de rentrer se reposer.
Gallant : Il ne faut pas que tu te laisse trop atteindre par l’histoire de tes patients car sinon, tu ne rentrera jamais te coucher, Neela… Et puis tu ne peux pas régler les problèmes de tout le monde, juste le soigner pour un temps. Je pense qu’une crème glacé s’impose…
Neela rélève la tête et sourit à Michael, qui l’entraîne manger une glace.

En chirurgie, Elizabeth et Dorsett réussissent à soigner leur patient. Ensuite, Elizabeth propose à Romano de dîner avec lui, pour discuter de son rétablissement, mais ce dernier préfère partir et la laisser avec Dorsett. Il semble plutôt déprimé…
Cooper a réussit à retrouver la famille de Rita et celle-ci accepte de retourner chez elle au Mexique. Il lui donne de l’argent et accepte de l’accompagner à la gare, sans prévenir les services sociaux. Abby avoue qu’elle pense que c’est un beau geste de sa part…
À la réception, Carter remplit quelques dossiers. Frank lui demande si McKenzie va revenir et Carter n’en sait rien. Mais Kerry et Malucci vont venir prendre le relais et il peut rentrer chez lui. En sortant, il croise Abby sur le parking des ambulances.
Carter : Je n’ai pas eu le temps de… Tu vas bien ?
Abby : Comme un charme. Les cours de médecine, les gardes d’infirmières, McKenzie… tout va à merveille.
Carter : Je vois… Luka ta passe le bonjour.
Abby : Il ne reviendra pas ?
Carter : Il a besoin d’un peu de temps.
Abby : Tu n’a pas décidé de rester toi aussi ?
Carter : Non. Ma place est ici. Enfin, je crois…
Abby : Tu crois ? Et qui est cette femme que tu a ramené dans tes valises ?
Carter : Debbie ? Ce n’est pas ce que tu crois, nous ne sommes pas… c’est une amie.
Abby : J’aurais aimé quelques explications…
Carter : J’aurais aimé que tu m’accueilles à l’aéroport. Tu n’es pas venu.
Abby : Je n’ai pas pu, un patient…
Carter : De toute façon, je n’aurais jamais du te faire croire que je méritais une deuxième chance. Cette nuit avant mon départ… C’est se faire du mal Abby. Tu vois bien à quel point nous sommes des aimants à problèmes. Restons amis. Définitivement cette fois.
Silence.
Abby : Quoi ? Et… et c’est tout ? Tu me laisses tomber, une deuxième fois ?
Carter : Je ne te laisse pas tomber, je reste auprès de toi. Je veux qu’on reste amis en tout cas. C’est toi qui vois. Moi, je serais là on a besoin de moi, mais je refuse de faire souffrir quoi que ce soit.
Carter s’éloigne dans la nuit et Abby le regarde incrédule…



Montage final sur « Pink Moon » de Nick Drake.
Elizabeth et Dorsett dînent ensemble tandis que Romano mange son repas tout seul dans sa cuisine vide et triste.
Au Jackson’s, Gallant et Neela partagent une crème glacée pour oublier cette mauvaise journée.
Alors qu’Abby retourne au triage, Cooper accompagne Rita à la gare et lui souhaite bon courage…
Sur le toit de l’hôpital, McKenzie s’est réfugié, et fume une nouvelle cigarette, le regard sombre…
Elizabeth et Dorsett dînent ensemble tandis que Romano mange son repas tout seul dans sa cuisine vide et triste.
Quand à Carter, il est seule dans sa chambre, il regarde des photos de lui et Abby, des photos de sa grand-mère, des photos de l’Afrique… et il éteint la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Mer 7 Mai - 21:46

EPISODE 10x08 – Shifts Happens

Avec : Kathy Bates (Sergent O’Malley) John Aylward (Donald Anspaugh) Mary McCormack (Debbie) Bruno Campos (Dorsett) Kristin Minter (Randy Fronzack) Ellen Crawford (Lydia Wright) Laura Ceron (Chuny Marquez) Lily Mariye (Lily Jarvik) Dinah Lenney (Shirley)



Au petit matin, Elizabeth se prépare pour aller au travail tandis que Dorsett, qui a passée la nuit avec elle, joue avec Ella. Elizabeth lui avoue qu’elle s’inquiète pour son ami, Robert Romano, qui est dépressif ces derniers temps. Dorsett lui répond qu’avec un bras en moins et pas d’assurance pour une prothèse, il le serait aussi. Mais après avoir passée une nuit avec une jolie femme comme elle, il ne pourra plus jamais déprimer. Elizabeth le traite de beau parleur. Elle lui demande si il dit ça à toutes les femmes de l’hôpital avec qui il a flirté. Dorsett la rassure, il lui dit que ces femmes ne comptaient pas pour lui, et qu’il ressent des sentiments plus fort pour elle…
Abby et Neela discutent sur le chemin des urgences, un café à la main. Neela explique à Abby qu’elle a du mal à trouver un logement depuis qu’elle est arrivée à Chicago. Abby lui propose de venir emménager chez elle et Neela accepte. Elles sont interrompus par Cooper, qui leur coupe la route avec son vélo. Il leur dit qu’il a de la place dans son appartement pour deux jolies femmes comme elles. Abby lui dit de ne pas trop rêver…
Aux urgences, Carter a travaillé toute la nuit et s’apprête à rentrer. En sortant, il croise Debbie, qui est venu pour un entretien d’embauche. Elle a passée la nuit dans un hôtel et a du mal à s’habituer au rythme de Chicago, bien différent de son Australie natale. Carter lui souhaite bon courage et rentre chez lui car il a besoin de dormir… A la réception, Carter croise Malucci, qui revient d’un séjour d’une semaine à Grenade, où il est parti à la recherche de sa famille. Carter lui explique que Luka est resté en Afrique, que Susan est en congé maternité et que McKenzie est injoignable.
Malucci : Aucune d’organisation, pas de supérieur sur le dos, de l’adrénaline en perspective… La journée s’annonce plutôt bien !

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Laura Innes (Kerry Weaver)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Erik Palladino (Dave Malucci)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Paul McCrane (Robert Romano)

Aux urgences, Malucci commence par faire la tournée des patients avec Abby et Neela. Il leur pose des questions et leur distribue plein de patients. Dans leur rapport avec les patients, Abby semble plus sociable tandis que Neela, malgré de parfaites connaissances médicales, est plutôt froide avec ses patients.
De son côté, Kerry dépose le petit Carl à la garderie avant de commencer sa garde. Dans un couloir, elle croise Elizabeth, qui commence sa garde. Les deux femmes discutent de Romano, qui va de plus en plus mal, et qui semble avoir perdu tout espoir. Elizabeth dit à Kerry qu’elle passera lui rendre une petite visite dès qu’elle en aura le temps…
Les ambulances amènent Tim et Lauren, deux jeunes policiers volontaires gravement blessé lors d’un affrontement. En réa 1, Malucci et Abby s’occupent de Tim tandis qu’en réa 2, Gallant et Neela s’occupent de Lauren. En réa 2, Neela doit poser une voie centrale sur Lauren mais elle échoue et Gallant doit la remplacer. Il pense qu’elle n’est pas assez rigoureuse mais Neela prend mal la critique de la part de Gallant. Tandis que le docteur Dorsett monte Lauren au bloc, le sergent O’Malley, une vieille femme d’une cinquainte d’années, très protectrice envers ses agents, demande à Malucci si Tim va s’en sortir. Malucci lui dit qu’il va faire tout son possible mais il ne comprend pas pourquoi Tim ne portait pas de gilet pare-balles. O’Malley lui explique qu’elle n’a pas assez de budget pour ça. Cela agace Dave et Abby lui conseille de se calmer et de se concentrer sur le patient…
À la réception, Cooper discute avec Randy. Il voudrait rencontrer quelques jolies femmes célibataires. Elle lui demande qu’elle est son type de fille. Il lui dit brune, spirituelle et fan de Woody Allen. Randy lui souhaite bonne chance… Kerry commence sa garde et conseille à Cooper de se mettre au travail plutôt que de planifier sa vie amoureuse. Un ambulancier amène un homme avec une balle logé dans la cuisse. Il s’agit de l’homme qui a tiré sur Tim et Lauren. Des policiers le surveillent, tandis que Kery doit déloger la balle de sa cuisse.
À l’étage, Debbie a un rendez-vous avec le docteur Anspaugh, pour obtenir un poste à l’hôpital. Elle aimerait mener en même temps une étude sur le système de santé américain et le comparer avec le système de santé africain, dans le but de limiter les pertes et de ne pas gaspiller le temps et l’argent. Anspaugh semble plutôt enthousiaste face à cette initiative et propose à Debbie un poste temporaire comme aide soignante aux urgences…

Alors qu’elle opère Lauren avec Elizabeth, le docteur Dorsett lui propose d’aller passer un séjour au soleil prochainement. Elizabeth est surprise par cette invitation, au beau milieu du bloc mais elle doit encore y réfléchir.
En salle d’attente, Malucci rejoint le sergent O’Malley et lui explique que Lauren a été monté en chirurgie et que l’état de Tim est instable pour le moment. O’Malley explique au médecin que cela n’aurait jamais du arriver. Lauren est une débutante et Tim n’est dans son équipe que depuis six mois. Elle les a pris sous son aile alors qu’ils étaient dans la rue. Qui de mieux pour nettoyer les rues que ceux qui les connaissent ? C’est alors que Lauren est redescendu en réa car elle a un hématome au foie. Son père arrive et il ne sait même pas que sa fille travaille avec la police. Malucci et Gallant s’occupent de Lauren, avec l’aide de Neela. Gallant finit explique à Neela que ce cas est trop dur pour elle alors que Dave pense qu’elle doit essayer pour apprendre. Neela trouve finalement le bon diagnostic et Gallant est vexé…
De son côté, Cooper est débordé. Le pédiatre doit s’occuper de deux jeunes patients : un adolescent qui veut entrer dans une école de cirque alors que son père veut l’envoyer à l’université ; et une fillette qui a été mordu par sa tortue de compagnie…
Finalement convaincue, Elizabeth accepte de partir en vacances avec Dorsett. Mais la seule date qui arrangerait Elizabeth ne convient pas au chirurgien et ils n’arrivent pas à trouver une date qui les arrangent tous les deux. Elizabeth ne peut rien annuler car elle a trop de responsabilités dans le service et elle dit à Dorsett qu’elle va s’arranger auprès d’Anspaugh pour modifier ses horaires…
En réa 1, l’état de Tim s’aggrave et il nécessite une thoracotomie. Le sergeant O’Malley veut que les médecins tentent tout pour le sauver, car il est comme un fils pour elle. Malucci et Abby font le maximum mais malgré tous leurs efforts, Tim meurt de ses blessures. Au même moment, Kerry réussit à soigner l’homme qui a tiré sur Tim…
Malucci : Et après, on ose me faire croire qu’il existe un Dieu…

Plus tard, Abby trouve Malucci sur le parking des ambulances, l’air maussade. Il semble perturbé par la mort de Tim. Il se confie à Abby au sujet de sa famille qu’il vient de retrouver à Grenade. Sa mère vit dans la pauvreté et ne peut pas payer à sa sœur les études de médecine qu’elle voudrait faire, inspiré par Dave. Quand à son frère, il est en prison pour avoir le meurtre de policiers. Abby comprend alors que cette affaire rappelle trop à Dave l’erreur de son frère…
En chirurgie, Elizabeth cherche à changer les horaires de Dorsett pour pouvoir partir en vacances avec lui. C’est alors qu’elle découvre avec surprise que le chirurgien a déjà de nombreux week-end de prévu avec d’autres femmes ! Sans voix, Elizabeth refuse de croire qu’il lui a menti aussi longtemps et décide de lui dire deux mots…
Suite à une dispute en salle de réa, Neela évite Gallant. Quand celui-ci lui demande pourquoi elle agit ainsi, elle lui explique qu’elle ne veut plus être son étudiante. Ils sont devenus trop proche et elle pense que ce n’est pas sain de travailler sous ses ordres car cela pourrait brouiller leur amitié…
Alors qu’il en a fini avec ses nombreux patients, Cooper croise Kerry qui porte le petit Carl dans ses bras. Elle lui explique qu’il s’agit de son fils et que la garderie vient de lui apprendre qu’il a un vilain rhume. Cooper accepte de jeter un œil à l’enfant…
En réa 1, O’Malley, assise auprès de Tim, se met à pleurer. Malucci la rejoint et elle lui demande s’il est mort en souffrant. Malucci lui répond qu’il n’a pas souffert et O’Malley est heureuse pour lui. Il n’avait pas besoin de la douleur en plus de tout…

La journée se termine.
Il semble que le petit Carl n’ait rien et Kerry est soulagée. Elle remercie Cooper et lui dit qu’il a fait du bon boulot aujourd’hui. Cela faisait longtemps que les urgences n’avaient pas eu un bon pédiatre. En trois ans, Cleo Finch ne s’était pas aussi bien intégré au personnel que lui en trois semaines. Et il semble être plus respectueux des règles que Doug Ross. Cooper lui dit qu’il la préfère à McKenzie et qu’il continuera de faire du bon boulot mais il ne lui promet pas d’être toujours respectueux des règles…
Alors que Dorsett est en pleine opération, Elizabeth lui parle par interphone et se met à le questionner sur ses nombreuses relations. Dorsett continue à lui mentir mais Elizabeth lui dit qu’elle sait la vérité. Elle l’insulte de tout les noms devant tout le monde et lui dit qu’elle n’est pas une prostituée et que non seulement elle ne partira pas en vacances avec lui, mais qu’elle ne veut plus jamais croiser sa route et qu’elle fera tout pour qu’il soit renvoyé…
Sur le quai du métro, Debbie croise Carter, qui vient pour la garde de nuit. Elle lui apprend qu’elle a obtenu un poste aux urgences et Carter la félicite. Ils pourront à nouveau travailler ensemble, mais pas du tout dans le même environnement. Carter lui rappelle qu’en attendant de trouver un logement à Chicago, elle peut toujours vivre habiter chez lui. Debbie le remercie…
Aux urgences, Malucci apprend au sergent O’Malley que l’opération de Lauren s’est bien passé et qu’elle peut aller la voir en salle de réveil. Il croise Kerry avec le petit Carl et lui demande comment il va. Kerry lui explique qu’il va très bien et qu’elle n’a jamais été aussi comblé. L’arrivée de cet enfant et son couple avec Sandy… et elle ne regrette pas d’avoir été rétrogradée aux urgences, car cela l’a rapproché du personnel. Malucci est heureuse pour elle et lui apprend qu’il a encore pas mal de choses à régler avant de connaître le même sentiment…
Abby et Neela boivent un café au Jackson’s. Neela apprend à Abby qu’elle s’est fâché avec Gallant et qu’elle va devoir trouver un nouvel interne. Abby lui demande s’il y a autre chose que de l’amitié entre elle et Michael mais Neela lui répond que non. C’est juste qu’il est gentil avec elle et attentioné. Abby voit bien que les sentiments de Neela à l’égard de Gallant ne sont pas clairs.
Abby : Pas facile hein… Les relations entre collègues, j’ai déjà donné…
Neela : Tu peux développer…
Abby : Le docteur Kovac que tu n’a jamais rencontré…
Neela : Mais dont on ne m’a dit que du bien !
Abby : Et Carter.
Neela : J’ai bien vu. Vous êtes toujours ensemble, non ?
Abby : Non. Plus depuis la semaine dernière si tu veux tout savoir.
Neela : Je veux tout savoir !
Abby : Et bien je t’invite à un pyjama party dans mon appartement. Tu me parleras de tes sentiments refoulés pour Gallant et je pleurerais sur ma double rupture… Et si tu es sage, tu auras le droit de devenir ma colocataire…
Neela : Parfait !

Tandis que l’on voit Elizabeth en train de pleurer en salle de repos, l’épisode se termine sur un plan de Malucci, qui va veiller sur Lauren en salle de réveil, auprès du sergent O’Malley…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Jeu 8 Mai - 16:39

EPISODE 10x09 – Holy Night (1/2)

Avec : Neal McDonough (Quentin McKenzie) Mary McCormack (Debbie) John Aylward (Donald Anspaugh) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Troy Evans (Frank Martin) Yvette Freeman (Haleh Adams) Laura Ceron (Chuny Marquez)



24 décembre 2003.
Dans un supermarché, Robert Romano achète ce qui va constituer son repas de réveillon. Il semble encore plus maussade que d’habitude, des cernes sous les yeux, une barbe de plusieurs jours et toujours son crochet à la place du bras. Une personne lui propose de l’aider à attraper un produit mais il refuse avec un regard mauvais. Les musiques de Noël l’agaçent de plus en plus. Arrivé à la caisse, un enfant se moque de son bras et Romano reste silencieux. Une fois chez lui, il met ses courses dans le frigo. Sa maison est grande et vide. Pas de décorations de Noël, des murs blancs et sans vie. La cuisine est en désorde, tout semble négligé depuis des mois. Tandis que la télévision diffuse des reportages sur les fêtes, on sonne à la porte. Des chœurs qui viennent chanter des chantiques. Romano les écoute quelques secondes, puis il leur ferme la porte au nez. Il éteint la télévision, allume un disque de musique classique, « Prelude from Bach’s cello suite no.1 », et monte les escaliers jusqu’à l’étage. En passant devant la salle de bain, il aperçoit son reflet dans le miroir. Il décroche son crochet et l’envoie vers le miroir, qui se brise. Il se rend dans sa chambre. Par la fenêtre, il croit voir un hélicoptère. Cela lui fait remonter de nouveaux souvenirs, il se rémémore le jour où son bras fut coupé par l’hélice d’un hélicoptère. Il ouvre un tiroir et en sort une arme. La musique s’accélère et Romano pointe l’arme vers sa tempe…

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Laura Innes (Kerry Weaver)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Erik Palladino (Dave Malucci)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Paul McCrane (Robert Romano)

Réception des urgences. Tandis que Jerry et Frank sont déguisés en Père Noël, McKenzie se plaint au sujet des fêtes. Il pense que ce n’est qu’un moyen pour le personnel de l’hôpital de se distraire et d’être moins efficace. Il est furieux car Malucci est reparti passer les fêtes à Grenade et Weaver est parti en vacances avec Sandy et le petit Carl. Carter les rejoint. Il dit à McKenzie de ne pas oublier de mettre son cadeau surprise au pied du sapin, dans la salle de repos.
En salle de repos, Carter trouve Debbie, dont c’est la première journée en tant qu’assistante médicale aux urgences. La garde de Carter est terminée mais il décide de rester un peu plus longtemps pour aider Debbie. En voyant le sapin et les cadeaux, Carter conseille à Debbie de faire un joli cadeau si elle veut se faire accepter par le personnel des urgences !
En chirurgie, alors qu’Elizabeth remplit de la paperesse dans son bureau, le docteur Anspaugh la rejoint. Il lui apprend que le docteur Dorsett a démissioné. Elle est plutôt ravie d’entendre cette nouvelle mais s’inquiète d’avoir plus de travail que d’habitude. Avec le départ de Dorsett et l’absence de Romano, elle est la seule titulaire compétente du service. Elle a peine le temps de s’occuper d’Ella. Anspaugh va chercher un nouveau chirurgien et lui promet d’alléger son emploi du temps. Elizabeth lui confie qu’elle n’a pas eu de nouvelles de Robert depuis bientôt un mois…
Sur le parking des ambulances, Cooper et Chuny font une bataille de boules de neiges. Carter et Debbie sortent pour attendre une ambulance. Carter lui demande de ne pas raconter aux autres qu’elle dort chez lui car des rumeurs pouraient courir. Au lieu d’une ambulance, c’est un bus qui arrive, transportant une cinquantaine de SDF. McKenzie est furieux en apprenant que c’est Carter qui a proposé au secours populaire d’amener tous ses réfugiés pour le soir de Noël, pour une consultation gratuite et une nuit au chaud dans la salle d’attente.
McKenzie : Faites de l’humanitaire sur votre temps libre, en Afrique ou partout où vous le souhaitez, mais qui vous a demandé de ramener toute la misère du monde au County ?
Carter : Considérez cela comme mon cadeau surprise, docteur McKenzie…

Dans l’appartement d’Abby. Tandis qu’Abby tente de transformer un cactus en sapin de Noël, Neela installe ses affaires. Elle remercie Abby d’avoir accepté de la garder comme colocataire. Elle prépare un cadeau surprise pour Gallant et Abby lui conseille d’être inventif si elle veut le séduire. Neela lui dit une nouvelle fois qu’elle n’a pas l’intention de séduire Michael, qui est juste son ami. Comme leur garde ne commence pas avant minuit, les deux jeunes femmes décident de regarder « Le Roi Lion », car Neela regarde ce film tous les ans à Noël !
Les SDF ont envahis les urgences. McKenzie a décidé de laisser Carter s’en occuper. Ce dernier a fait deux files d’attentes dans la salle de repos, et il examine chaque SDF les uns après les autres, avec l’aide de Debbie, de Gallant et des infirmières. Debbie dit à John que cela lui rappelle un peu l’Afrique. Carter lui répond que comme ça, elle n’est pas trop dépaysée…
En réa 2, Cooper prend soin de Theo, un petit garçon qui a été bousculé par une voiture. Son état est stable mais il risque d’être paralysé. Sa mère semble très pauvre et désorientée. En parlant avec la jeune sœur de Theo, Cooper découvre que la petite famille vit dans une voiture, depuis que leur père les a abandonné. Le pédiatre présente le cas à McKenzie qui veut prévenir les services sociaux. Mais Cooper craint que ceux-ci ne séparent la mère de ses enfants. Mais McKenzie ne l’écoute pas…
Alors qu’en salle d’attente, les médecins continuent de soigner les SDF, Debbie remarque que le sol se met légèrement à trembler. Elle en parle à Carter qui n’a pas fait attention. Ils sont alors interrompus par Jerry qui vient d’allumer la télévision à la réception. Un flash spécial explique pourquoi le sol a tremblé : un avion rempli de touriste vient de s’écraser à Chicago…

Alors qu’Abby et Neela regardent « le Roi Lion », le courant s’arrête sans prévenir. De l’agitation semble monter de la rue. Les deux femmes ne comprennent pas ce qui se passent. C’est alors que leur deux bippers se mettent à sonner frénétiquement…
Aux urgences, c’est l’effervescence. Tandis que McKenzie tente de préparer les urgences à l’arrivée des blessés, Carter et Gallant doivent partir sur les lieux du crash. Debbie dit à Carter de prendre soin de lui. Carter lui demande de prendre soin des SDF. McKenzie demande à Frank de continuer de biper Neela et Abby et à Jerry d’appeler Susan pour qu’elle vienne en renfort, malgré son congé maternité. Gallant monte dans une ambulance et Carter dans un hélicoptère…
En réa 2, Cooper doit déplacer Theo pour laisser la place aux victimes du crash. Alors qu’il allait le monter dans une chambre à l’étage, il croise les services sociaux et préfère mettre Theo en salle de sutures. Il accepte de le cacher mais il explique à sa mère que si elle ne veut pas être séparé de ses enfants, elle doit lui promettre de trouver un travail et de trouver un endroit pour les loger le temps qu’elle gagne assez d’argent. La mère de Theo remercie le pédiatre pour son aide…
Tandis qu’Abby et Neela débarquent aux urgences et découvrent le chaos qui y règnent, McKenzie ordonne à Debbie de déplacer les SDF. Avec l’aide de Jerry, Debbie décide de les mener à la cafétéria. McKenzie est survolté et sort sur le parking pour accueillir la première ambulance…



L’avion s’est écrasé dans une zone industrielle à Chicago. L’hélicoptère de Carter descend et ce dernier descend pour venir en secours aux survivants. Gallant le rejoint. Le capitaine des pompiers leur annoncent déjà qu’il y a de nombreux morts. Ils sont génés par les journalistes et tentent de se frayer un chemin dans la carcasse de l’avion. Carter doit alors venir au secours d’un homme qui se rendait à Chicago pour fêter Noël en famille. Il a la jambe coincé sous son siège et un morceau de fer dans l’épaule. Gallant doit rassurer Julie, une fillette qui n’a miraculeusement pas de graves blessures. Elle est juste perdue. Gallant lui demande de rester auprès d’elle en attendant qu’on trouve ses parents.
En réa 1, Elizabeth descend aider Cooper qui tente de sauver une adolescente victime du crash. Il réussit à la sauver in extremis et Elizabeth le félicite. En réa 2, McKenzie, Abby et Neela soignent l’une des victimes du crash amené par ambulance. McKenzie est trop autoritaire et confus et les étudiantes ont du mal à suivre ses ordres. Haleh tente de les aider comme elle peut mais McKenzie s’énerve à nouveau et la patiente finit par mourir. Heureusement, Susan arrive et promet à Neela et Abby de reprendre la situation en main. Elle a été bipé alors qu’elle et Chuck fêtaient leur premier Noël. Sa grossesse est de plus en plus visible et Abby lui conseille de ne pas se surmener. Mais déjà, une nouvelle ambulance arrive…

Dans la carcasse de l’avion, Carter a réussi à retirer le morceau de fer de l’épaule de son patient mais il est toujours coincé. Le capitaine des pompiers conseille à John de sortir car la carcasse menace de s’effondrer. John refuse de laisser tomber son patient et prend le risque. Gallant prend Julie sur ses épaules et sort de l’avion, en souhaitant bon courage à son collègue. Mais à peine est-il sorti qu’une partie de la carcasse s’écroule à l’endroit où se trouve Carter…
Au County, alors que McKenzie a décidé de faire une pause sans explication, Susan et Abby sortent pour accueillir un nouveau patient. L’ambulancier Zadro leur dit qu’il ne s’agit pas d’une victime du crash mais d’un homme qui s’est tiré une balle dans le crâne. Les portes de l’ambulance s’ouvrent et les médecins découvrent avec stupeur qu’il s’agit du docteur Romano…

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Lun 12 Mai - 19:03

EPISODE 10x10 – Holy Night (2/2)

Avec : Neal McDonough (Quentin McKenzie) Mary McCormack (Debbie) John Aylward (Donald Anspaugh) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Troy Evans (Frank Martin) Yvette Freeman (Haleh Adams) Laura Ceron (Chuny Marquez) Deezer D. (Malik McGrath) Dinah Lenney (Shirley)



L’épisode s’ouvre sur un hélicoptère. Il se pose sur les lieux du crash d’avion et Elizabeth en sort. Un pompier lui apprend que la carcasse de l’avion s’est écroulé et qu’un médecin est coincé à l’intérieur. Gallant la rejoint, lui dit qu’il s’agit de Carter. Finalement Carter réussit à s’en sortir avec seulement quelques égratignures mais son patient est mort sous l’écroulement. Elizabeth et Gallant sont soulagés de le voir en vie. Le miraculé repard aider d’autres patients tandis que Gallant s’occupe toujours de Julie, une fillette qui ne retrouve pas ses parents. Quand à Elizabeth, elle va devoir amputé une femme pour sauver son bras. Elle n’entend pas qu’on la bipe à l’hôpital…
En réa 2, Haleh tente de biper le docteur Corday, qui ne répond pas. C’est l’efferfescence dans la pièce. Susan et Abby s’activent autour d’un patient. La caméra avance et on découvre qu’il s’agit de Robert Romano…

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Laura Innes (Kerry Weaver)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Erik Palladino (Dave Malucci)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Paul McCrane (Robert Romano)

L’état de Romano est grave. Il s’est tiré une balle dans le crâne et se vide de son sang. Susan est sous le choc et appelle la chirurgie mais Corday est indisponible. Haleh et Abby se demandent s’il s’agit d’une attaque ou d’une tentative de suicide. Susan leur rappelle que la seule chose important pour l’instant, c’est de sauver Romano…
En réa 1, Cooper et Neela continuent de s’occuper des victimes du crash. Ils se demandent ce qu’il se passe dans la pièce voisine. Mais l’état de leur patient s’enfonce et il meurt…
À la réception, Jerry et Frank sont harcelés par les proches des victimes du crash. De plus, Debbie a du mal à s’occuper de tous les SDF qui ont envahis la salle d’attente. Le docteur McKenzie est de retour après une longue pause et se plaint du bazar ambiant. Il veut voir Lewis et Jerry lui dit qu’elle en réa en train de sauver le docteur Romano…
En réa 2, Mc Kenzie débarque alors que Anspaugh examine Romano. McKenzie demande ce qu’il s’est passé mais Anspaugh préfère qu’il aille gérer son service pour éviter que ce soit le chaos complet. Vexé, McKenzie s’éloigne. Anspaugh explique à Susan que l’état de Robert est très grave mais qu’il peut tenter une intervention. Susan pense que s’il a tenté de se suicider, ce n’est peut-être pas la peine de pratiquer l’intervention. C’est alors que Romano ouvre les yeux. Il est intubé et ne peut pas parler. Abby lui donne de quoi écrire. Avec difficulté, il marque « Lizzie » sur un morceau de papier, puis redevient insconscient. Susan demande à ce qu’on bipe à nouveau le docteur Corday, tandis qu’Anspaugh doit pratiquer une intervention aux urgences pour stabiliser l’état de Robert…

Un hélicoptère se pose sur le toit de l’hôpital. Elizabeth en sort avec sa patiente amputée du bras. Elle l’amène à l’intérieur et alors qu’elle se prépare à aller au bloc, elle aperçoit l’infirmière Shirley qui accoure vers elle. Elizabeth comprend que quelque chose ne va pas. Shirley lui explique ce qu’il est arrivé à Romano. Aussitôt, Elizabeth se met à courir, elle dévale les escaliers menant aux urgences, parcourent les couloirs, et arrive devant la réa 2. Elle freine en apercevant Romano allongé sur un brancard, inconscient. Puis elle entre dans la pièce où Anspaugh tente de sauver son collègue, avec l’aide de Susan et d’Abby. Elizabeth s’approche de lui, a du mal à croire ce qu’elle voit. Elle demande à Anspaugh pourquoi il n’est pas encore au bloc. Anspaugh pense que Romano voulait peut-être en finir. Elizabeth dit que c’est un battant et elle veut qu’il soit opéré…
Sur les lieux du crash, Carter se remet peu à peu du choc. Il monte dans une ambulance avec un patient et souhaite bonne chance à Gallant. Ce dernier continue de chercher les parents de Julie, avec l’aide des pompiers. Mais il finit par apprendre qu’ils sont tous les deux morts dans l’accident…
Aux urgences, McKenzie, Cooper, Debbie et Neela font tout leur possible pour s’occuper des victimes du crash. McKenzie doit pratiquer une intervention très dangereuse et sanguinolente dans le couloir et Cooper pense qu’il va trop loin. Les deux hommes s’énervent mais McKenzie finit par sauver la patiente. Perturbé par tout ce sang, Neela sort sur le parking pour faire une pause et finit par vomir…
En réa, Elizabeth et Anspaugh parviennent à stabiliser Romano et le montent au bloc. Dans l’ascenseur, Romano ouvre à nouveau les yeux et fait un signe à Elizabeth. Elle se rapproche de lui et Robert lui glisse quelques mots à l’oreille. On ne les entend pas mais Elizabeth a un sourire. Un sourire qui est bientôt rejoint par des larmes…

Avant d’entrer au bloc, Anspaugh et Elizabeth se lavent les mains. Anspaugh pense que Robert n’a pas de chances de survie mais Elizabeth veut essayer. Robert est son ami et il mérite qu’on se batte pour lui. Il traverse une période difficile et son acte suicidaire n’était peut-être qu’un appel au secours. Elle fera tout pour qu’il survive…
L’ambulance transportant Carter et son patient arrive aux urgences. Susan et Cooper arrivent et prennent soin du patient. Susan est heureuse de voir que Carter va bien et elle lui conseille d’aller se reposer un peu. Carter va en salle de repos où il trouve Neela en train de pleurer. Il s’assoit auprès d’elle et lui demande ce qui ne va pas. Neela craque car elle ne supporte plus de voir tous ses blessés. Elle a juste besoin de reprendre son souffle. Et elle s’inquiète pour Gallant. Carter lui assure que Michael va bien. Il pense que McKenzie est trop exigeant avec elle et il lui conseille de rentrer chez elle. Neela le remercie et lui dit qu’elle va attendre le retour de Michael. Alors que Carter se lève pour lui servir un café, il s’évanouit…
Au bloc, Elizabeth réussit à stopper l’hémorragie de Romano mais de nouvelles complications viennent perturber la survie de ce dernier…
Tandis que Susan, Cooper, McKenzie et Abby sont en réa, Debbie et Neela tentent de réanimer Carter qui s’est évanouie en salle de repos, suite à son accident sur les lieux du crash. À l’aide d’un défibrillateur, Debbie réussit à le remettre sur pied mais elle demande à Neela d’amener Carter au scan pour vérifier que son crâne n’a pas subit de blessures graves…
Au bloc, l’état de Romano s’aggrave mais Elizabeth garde encore espoir…

Deux heures plus tard.
Le calme est revenu aux urgences. McKenzie fait le compte des victimes tandis que Abby suture un dernier patient. Le crash a fait de nombreuses victimes et tout le monde est épuisée. Carter se réveille doucement en salle de sutures. Debbie est à ses côtés et lui apprend que ses résultats sont revenus et que son crâne va bien. Elle a eu peur pour lui.
Carter : Il ne fallait pas. Je suis un grand garçon. Alors cette première journée ?
Debbie : Chaotique.
Carter : Rien de grave alors…
Une ambulance arrive et Gallant en sort avec Julie. Il demande à Cooper de l’examiner. Il va essayer de lui trouver de la famille car elle est désormais orpheline. Neela accoure vers Gallant, ravie de voir qu’il est sain et sauf. À la réception, Susan demande à Jerry d’appeler le bloc pour avoir des nouvelles de Romano…
Au bloc, Elizabeth tente de réanimer Romano depuis déjà plus de vingt minutes. Anspaugh lui dit qu’il est temps d’arrêter.
Anspaugh : Elizabeth, vous avez fait tout ce que vous pouviez…
Une larme coule sur la joue d’Elizabeth lorsqu’elle prononce l’heure du déçès. 04h42.

Montage final sur « Sister Winter » de Sufjan Stevens.
La neige commence à tomber.
A la réception, McKenzie efface le tableau tandis que Cooper, Abby, Haleh et Malik vont offrir les cadeaux du service aux SDF restés dans la salle d’attente…
Dans une salle de l’hôpital, Carter et Debbie s’offrent leur cadeaux de Noël. Susan entre et annonce à John la mort de Romano. Le sourire sur le visage de Carter disparaît…
Sur le parking des ambulances, Gallant regarde la neige tomber. Neela le rejoint et lui explique qu’elle s’est beaucoup inquiété pour lui. Elle a passé une journée épouvantable. Les deux amis s’approchent et se mettent alors à s’embrasser tendrement…
Au bloc, Elizabeth nettoie le corps de Romano. Elle l’embrasse sur le front et finit par le recouvrir avec un linceuil. Puis elle sort de la pièce, s’accrouprit contre un mur, et éclate en sanglots…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Ven 13 Juin - 15:35

EPISODE 10x11 – Remember

Avec : Amy Ryan (Heather Johnson) Mary McCormack (Debbie) Lisa Vidal (Sandy Lopez) Erica Gimpel (Adele Neuman) Kristin Minter (Randy Fronzack) Ellen Crawford (Lydia Wright) Gedde Watanabe (Yosh Takata) Lily Mariye (Lily Jarvik)



On frappe violemment à la porte. Nichelle, une afro-américaine d’une trentaine d’années, qui élève ses trois enfants seul, se met à paniquer. Elle refuse d’ouvrir à l’homme violent qui vient lui rendre visite. Elle a peur qu’il s’en prenne à ses enfants. Elle doit absolument fuir car il est armé et commence à tirer à travers la porte. Une seule solution pour avoir la vie sauve : sauter par la fenêtre. Nichelle entraîne ses deux filles et son fils aîné sur le balcon…
Au même moment, Gallant et Malucci font un basket sur le parking des urgences. Les deux internes discutent et ils semblent heureux car McKenzie est en congé pour la semaine. Dave demande à Michael si les rumeurs sont vrais au sujet de lui et Neela. Michael lui répond que ce sont juste des rumeurs et qu’il n’a pas le droit de sortir avec une étudiante en médecine de toute façon. Ils sont interrompus par Abby qui les rejoint en tenue d’ambulancière. Elle commence une rotation avec les ambulanciers et monte dans une ambulance avec Zadro et Doris…
À la réception, Carter et Debbie sont en train de rédiger un mail pour envoyer à leurs amis d’Afrique, dont Luka. Kerry arrive, Randy remarque qu’elle a l’air fatiguée. Kerry lui explique que le petit Carl l’a empêché de dormir toute la nuit. Randy rappelle aux médecins que c’est aujourd’hui qu’on lieu les funérailles de Romano. Kerry pense y passer mais le reste du personnel semble trop occupé pour penser à ça. Carter et Debbie vont s’occuper d’un patient, et Kerry retourne au travail…
Dans une pièce de l’hôpital, de vieilles photos, des fleurs, une bougie… et Elizabeth, seule. Personne n’est venue rendre hommage à Robert Romano…

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Erik Palladino (Dave Malucci)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Laura Innes (Kerry Weaver)

L’ambulance arrive sur les lieux du drame. Une mère a jeté ses enfants par la fenêtre de son immeuble. Nichelle est sous le choc, elle raconte à la police que son ex-mari les menaçait avec une arme et qu’elle n’avais pas d’autre choix. Ses deux filles, Nicole et Janet, sont gravement blessés suite à la chute. Le fils aîné, Turner, n’a que quelques blessures. Abby s’occupe de la famille qui monte dans l’ambulance…
Entre deux patients, Kerry réussit à trouver le temps de monter aux obsèques de Romano. Elle y trouve Elizabeth, seule. Elle est déçue que personne ne puisse venir. Romano n’a jamais été très apprécié mais il mérite mieux que ça. Kerry avoue qu’elle a déjà eu des envies de meurtres avec Robert mais maintenant qu’il n’est plus là, il y a aura un énorme vide en chirurgie…
Kerry : Moi qui croyait qu’il nous survivrait tous…
Elizabeth : Encore une fois, Robert n’en a fait qu’à sa tête… Une dernière fois, hélas…
Kerry : Il faudra probablement du temps avant que le personnel s’aperçoive à quel point Robert va manquer à l’hôpital…
Alors que Neela est en train de chercher un médicament dans la réserve, Michael la rejoint. Le couple a décidé de ne pas afficher leur relation car Michael n’a pas le droit de sortir avec une étudiante. Ils commencent à s’embrasser passionément lorsqu’ils sont interrompus par Lydia : un patient vient d’arriver et Malucci a besoin d’eux en réa…
En effet, une ambulance arrive et Abby en descend avec les enfants blessés de Nichelle. Malucci, Gallant et Neela emmènent Janet en réa 2, tandis que Kerry et Debbie emmènent Nicole en réa 1. Nichelle les suit, accompagné de Turner, qui n’est pas blessé mais toujours sous le choc. Abby lui dit qu’il doit être fort et soutenir sa mère. Puis, elle remonte dans l’ambulance…
Mais malgré l’effort des médecins, l’état des deux fillettes s’aggravent minute après minute. Debbie montre son savoir-faire à ses nouveaux collègues en réussisant à maintenir l’état de Nicole, tandis que Neela réalise seule une intubation risquée, supervisée par Gallant. Pourtant, Nicole doit être monté en chirurgie, et Janet meurt en réa, sous le regard impuissant de sa mère…
Alors qu’elle ferme la pièce où se tenait les funérailles de Romano, Elizabeth est surprise lorsqu’une femme s’approche pour lui demander si les funérailles sont déjà terminé. Elizabeth lui explique que personne n’est venu. Elle lui demande qui elle est. La femme lui dit qu’elle s’appelle Heather Johnson, et qu’elle est la sœur de Robert Romano…

Accompagnée par Elizabeth, Heather s’approche des cendres de Robert. Elle vient juste d’apprendre sa mort, et a du mal à y croire. Elizabeth lui explique qu’elle ne savait pas que Romano avait encore de la famille. Heather lui dit que leur mère est morte trois ans auparavant suite à une attaque. Mais Heather a quitté Chicago depuis très longtemps pour aller vivre au Canada avec son mari. Elle était en froid avec Robert suite à une histoire d’héritage. Elle a su pour l’accident avec son bras mais n’avait pas pu le soutenir dans cette épreuve. Et désormais il n’est plus là et elle n’a jamais pu se réconcilier avec son frère. Elizabeth lui propose d’aller boire un café et d’en discuter…
Alors qu’Abby explique à Zadro et Doris qu’elle est heureuse repris ses études de médecine, leur ambulance entre en collision avec un camion. Le conducteur du camion est ivre et ne souvient de rien, mais il a percuté une fillette avec son véhicule. Tandis que Doris et Zadro prennent soin de la fillette, Abby examine le conducteur. Les passants qui connaissaient la fillette commencent à s’énerver contre lui et l’insulte. Pour le défendre, Abby donne un coup de défibrilateur à un homme violent qui tente de l’agresser…
En salle de repos, Carter s’occupe de paperasse. Debbie le rejoint. Il lui explique qu’il doit gérer les papiers de la fondation Carter suite à la mort de sa grand-mère. Et son père ne lui ait pas d’une grande aide car il n’a qu’une seule ambition, hériter de toute cette fortune. Debbie lui explique que pendant qu’il signe des papiers, elle commence à s’acclimater petit à petit au rythme des urgences. Elle trouve que, contrairement à ce qu’elle a entendu, Kerry Weaver est plutôt agréable.
Carter : Il faut croire que certaines personnes sont capable de changer…
Debbie : Mais John Carter restera toujours le même, n’est ce pas ?
Carter : J’en ai bien peur…
En réa 1, la police vient interroger Nichelle au sujet de son agresseur. Mais celle-ci est encore sous le choc de la mort de Janet et elle semble incohérente. Kerry pense qu’il faut appeler une assistante sociale et elle demande aux policiers de sortir. Elle propose à Nichelle d’aller en chirurgie pour attendre des nouvelles de Nicole. Mais Turner est introuvable… Finalement, Kerry le retrouve caché dans une pièce de l’hôpital. Il lui explique qu’il a peur de sa mère. Elle a fait sauter tout le monde par la fenêtre alors qu’il n’a vu aucun agresseur dans l’appartement. Elle aurait donc menti aux médecins…

Au bord du lac Michigan gelé, Elizabeth et Heather boivent un café en discutant de Romano. Heather raconte que lors de leur jeunesse, leur père a quitté la maison et comme leur mère travaillait beaucoup, elle a du s’occuper seule de son petit frère. Elle a longtemps veillé sur lui jusqu’à ce qu’il se perdent de vue. Robert était passioné par la chirurgie depuis toujours. Il a longtemps vécu en Europe, où il a rencontré Tatiana, une jeune russe dont il est tombé amoureux. Il lui écrivait des lettres passionés tous les jours, et avait même appris le russe pour elle. Malheureusement, Tatiana est morte dans un accident de voiture et Robert n’a jamais été le même ensuite. Il s’est renfermé sur lui-même, a coupé tout liens avec ses proches et s’est concentré exclusivement sur la médecine. Son seul ami était Grethel, le chien de Tatiana. Il est au fil des années devenu un chirurgien merveilleux, mais également un homme de plus en plus seul. C’est cette solitude qui l’a mené au suicide. Elizabeth explique à Heather qu’elle aurait du être plus présente à ses côtés depuis son accident. Elle semble culpabiliser mais Heather la rassure…
L’ambulance d’Abby arrive au County. Tandis que Malucci s’occupe de la fillette blessée, Debbie prend en charge le conducteur ivre. Soudain, l’homme qui avait agressé Abby dans la rue vient se venger. Il s’approche d’Abby et la jette au sol. Heureusement, Debbie réussit à l’immobiliser et à appeler la sécurité…
Pendant ce temps, Kerry et l’assistante sociale Adele Neuman interrogent Nichelle au sujet de son agresseur. Elles finissent par découvrir que, comme l’affirme Turner, Nichelle leur ment depuis le début. Personne n’est venu l’agresser chez elle et son ex-mari est en prison depuis plusieurs années. Adele pense que Nichelle se drogue et Kerry décide de faire des examens supplémentaires. Au même moment, Nichelle apprend que Nicole n’a pas survécu à son opération…
Tandis que les rumeurs commencent à cirucler au sujet de leur relation, Michael et Neela décident de se cacher en salle de repos pour avoir un peu d’intimité. Mais alors qu’ils commencent à s’embrasser, ils aperçoivent Carter, endormi dans un coin de la pièce, alors qu’il remplissait de la paperasse. Carter se réveille et les surprend. Michael se met alors sur la défensive.
Michael : Ecoutez docteur Carter, je sais ce que vous allez dire, je sais qu’une étudiante ne peut pas avoir de relations avec un interne, mais je refuse que vous nous donniez une leçon. Je suis certain que vous pouvez comprendre notre situation et j’espère que vous serez tolérant. Ma carrière ainsi que celle de Neela en dépendant…
Carter : Michael, calme toi mon grand… Premièrement, j’étais déjà au courant. Tout comme la quasi-totalité du service. Ensuite, je n’ai aucune leçon à te donner à ce sujet puisque je ne te cache pas que ça m’est arrivé moi-même de fricoter avec des internes lorsque j’étais étudiant et des étudiantes lorsque j’étais interne. Alors tant que ça ne vous empêche pas de travailler correctement, soyez libre de faire ce que bon vous semble !
Carter prend sa paperasse et sort de la pièce en adressant un clin d’œil au couple, à la fois surpris et rassuré…

En salle de sutures, Debbie soigne la blessure d’Abby. Celle-ci la remercie pour l’avoir défendu. Debbie lui explique qu’elle fut plusieurs fois championne de taï-kwen-do. Selon elle, c’est le genre de choses utile à savoir dans un monde pareil. Bizarrement, elle se sent pourtant moins en sécurité à Chicago qu’au Congo. Debbie ajoute que Carter lui a beaucoup parlé d’elle. Elle trouve qu’il faut du courage pour reprendre ses études de médecine et elle lui souhaite de réussir. Abby lui demande sans détour si elle a une aventure avec Carter. Debbie lui explique qu’ils sont juste amis mais elle semble gênée par cette question… Elles sont interrompus par Adele Neuman, qui apprend à Debbie que Turner va être placé en famille d’accueil et que Nichelle va être envoyé en désintoxication…
En apprenant cette nouvelle, Nichelle est dévastée. Kerry tente de lui expliquer calmement la situation mais Nichelle devient violente et menace le personnel. Elle est embarqué par la sécurité devant un Turner en larmes. Kerry et Debbie sont également émues par la situation dramatique…
De retour à l’hôpital, Elizabeth offre à Heather ce qui appartenait à Robert. Heather la remercie. Elizabeth se remémore alors une anecdote concernant Romano, et le jour où il a voulu opérer son chien. Heather est heureuse que Robert ait pu avoir une collègue aussi gentille.
Elizabeth : Nous n’étions pas seulement collègues, nous étions aussi amis…

À la réception, Cooper débarque pour commencer sa garde de nuit. Il semble fatigué et Randy lui demande pourquoi il ne dort pas la journée quand il a des gardes de nuit. Cooper lui explique qu’il a accompagné sa grand-mère à une brocanterie à Milwaukee. Tandis qu’Abby termine sa rotation en ambulance, Carter propose à Debbie de venir manger chez lui pour oublier cette mauvaise garde. Debbie croise le regard d’Abby et elle préfère décliner l’offre, prétextant qu’elle est fatiguée…
De son côté, Kerry rentre chez elle et retrouve Sandy en train de jouer avec le petit Carl. Elle les rejoint et Sandy se doute qu’elle a eu une mauvaise journée. Elle prépare un thé tandis que Kerry lui explique qu’elle a du gérer un cas difficile durant sa garde. Mais pour rien au monde elle ne retournera à l’administration et elle se plaît de retour aux urgences. Elle regarde le petit Carl, puis Sandy, et dit qu’elle n’a jamais été autant comblé qu’en ce moment…
Pour avoir enfin un peu d’intimité, Gallant et Neela ont décidé de passer la soirée dans l’appartement de Abby et Neela. Abby est sensée rentrer tard et le couple commence à se déshabiller dans le salon. Ils sont alors surpris de voir Abby rentrer. Génée, Abby s’excuse et file vers sa chambre…
Alors que John dînait seul, on sonne à sa porte. Il s’agit de Debbie, qui est finalement d’accord pour passer la soirée avec lui, car ne se sent pas en sécurité à Chicago. John lui propose d’entrer… Parrallélement, Abby est seul dans sa chambre et a du mal à dormir sachant que Michael et Neela s’amusent dans la pièce d’à côté…
L’épisode se termine sur une scène montrant Elizabeth et Heather déversant les cendres de Romano dans le lac Michigan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Sam 14 Juin - 0:08

EPISODE 10x12 – On My Way

Avec : Kathy Bates (Maggie Cooper) Neal McDonough (Quentin McKenzie) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Laura Ceron (Chuny Marquez) Deezer D. (Malik McGrath)



10 janvier 2004.
Le réveil sonne, révaillant Matthew Cooper de beau matin. Mais très vite, il se rendort. Quelques minutes plus tard, c’est sa marraine, Maggie, qui vient le réveiller. Il s’agit d’une femme approchant la soixantaine, mais qui est très énergique et qui ordonne à son neveu de se préparer. Cooper remarque qu’il est en retard et se dépêche à se préparer. Maggie lui demande si tout va bien au travail. Cooper dit que ses collègues sont sympa mais un peu trop concentré sur leur travail. Il envisage de faire une fête chez lui pour apprendre à mieux les connaître. Il demande donc à Maggie de lui laisser leur maison pour la soirée. Maggie accepte mais veut participer à la fête !
Dans le métro, Cooper croise Abby, assisse seule, perdue dans ses pensées. Il va s’assoir à ses côtés et engage la conversation. Abby lui explique qu’elle a passé la nuit à réviser ses cours et elle est extenuée. Cooper a passé la nuit à lire Rimbaud et il est en pleine forme. Son enthousiasme agace un peu Abby, en particulier lorsque Cooper apprend que c’est son anniversaire. Il veut absolument fêter ça, même si Abby veut que l’événement reste discret. Il l’invite à une fête qu’il a prévu chez lui et il lui promet que ce n’est pas une fête d’anniversaire, c’est juste pour voir ses collègues en dehors des urgences. Abby finit par accepter…
Cooper : Amenez de la bonne musique et de la bonne humeur, Lockhart !
Abby : (l’air fatiguée) Je ferais de mon mieux…
Au County, Cooper et Abby sont confrontés à l’arrivée d’une ambulance. Il s’agit de Lily, une petite fille de neuf ans atteint d’un cancer, qui a fait un malaise. Cooper et Abby prennent le brancard et, en entrant dans le service, Cooper annonce à tout le monde que c’est l’anniversaire d’Abby.
Cooper : Aujourd’hui est un grand jour, c’est l’anniversaire de mademoiselle Lockhart !
Abby : Je vais vous tuer…

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Erik Palladino (Dave Malucci)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Laura Innes (Kerry Weaver)

En réa 2, Cooper et Abby s’occupent de Lily, la fillette leucémique. Elle s’est évanouie à l’école et souffre d’hallucinations, d’après sa mère. Cooper demande un IRM et rassure la mère, en lui disant que ce ne sont surement que les effets secondaires du traitement de Lily. Celle-ci perd alors connaissance et c’est Abby qui réussit à la réanimer. Cooper la félicite…
En attendant les résultats de Lily, Cooper se rend à la réception, où il demande à Jerry de lui préparer des cartes d’invitation pour sa soirée. Jerry accepte et il souhaite au passage un bon anniversaire à une Abby agacée. Cooper s’excuse pour avoir répandu la nouvelle mais il pense qu’un anniversaire doit être fêté dignement. Ils sont interrompus par Malucci qui vient chercher les étudiants, dont Abby et Neela, pour la visite du matin. Cooper propose à Malucci de venir à sa soirée, et Dave lui demande s’il y aura des jolies filles. Cooper dit qu’il va essayer d’arranger ça…
Les résultats de Lily sont normaux. Perplexe, Cooper demande un second avis au docteur McKenzie, de retour dans le service. Il semble qu’un problème empêche le sang de passer correctement dans le cerveau et Lily doit être opérée pour qu’on en sache plus. Cooper pense qu’une opération est trop risquée et risque de couter la vie à la fillette. Il veut tenter une intervention aux urgences qui pourrait déterminer le problème de Lily. McKenzie refuse, car cette intervention n’est pas conventionelle. Il demande à Chuny de biper le docteur Corday et s’éloigne…

En salle de repos, Cooper se prépare un café tout en expliquant à Abby que McKenzie a tort et que l’opération risque de tuer la fillette. Abby pense qu’il faut mieux suivre les ordres de McKenzie car tout le monde est sur sa liste rouge et il n’hésitera pas à renvoyer n’importe qui. Carter entre dans la pièce et Cooper lui demande son avis. Carter lui conseille de faire ce qui est le mieux pour le patient, dans la limite de l’éthique. Cooper le remercie et l’invite à sa fête, mais Carter a déjà quelque chose de prévu dans la soirée…
Lorsque Elizabeth descend aux urgences, Cooper lui explique qu’on l’a bipé par erreur. Elizabeth est furieuse d’avoir été dérangé pour rien alors que le service de chirurgie est en manque de personnel depuis la mort de Robert et la démission de Dorsett. Cooper s’excuse et retourne auprès de Lily. Celle-ci a des hallucinations car son cerveau n’est plus irrigué. Mais dans des moments de lucidité, elle se montre très courageuse et est prette à se battre contre sa maladie. Cooper lui dit qu’elle est très mature pour son âge et qu’il va tout faire pour l’aider. Il explique alors à Abby qu’il va ouvrir la petite fille pour savoir à quel niveau le sang ne passe pas, et il a besoin de son aide. Mais Abby refuse d’enfreindre les règles car elle a payé cher pour reprendre ses études. Cooper n’en fait qu’à sa tête et décide de réaliser l’intervention seul…
En réa 2, Cooper ferme les rideaux et demande aux infirmières de sortir. Puis, il pratique une incision sur Lily et prélève de son sang. Mais il découvre que c’est la tumeur de Lily qui s’est étendue et qui bloque la circulation du sang vers le cerveau. Il n’avait pas remarqué sur l’IRM que la tumeur avait pris cette ampleur. Il décide de refermer son incision et d’appeler la chirurgie. Mais McKenzie le surprend et lui demande des explications. Cooper n’a pas le temps de répondre car l’état de Lily s’aggrave. Les deux médecins tentent de la réanimer, et McKenzie promet à Cooper qu’il va le renvoyer avant la fin de la journée…

Quelques minutes plus tard, l’état de Lily est stable mais elle doit monter en chirurgie immédiatement. Dans le couloir, McKenzie se met à engueuler Cooper. Carter vient prendre sa défense mais lorsqu’il apprend que le pédiatre a risqué ainsi la vie de Lily, il lui dit de rentrer chez lui et de réfléchir aux conséquences de son acte. McKenzie trouve que c’est la décision la plus sensé que Carter ait jamais prise. Cooper ne tient pas tête à ses supérieurs, et c’est les larmes aux yeux qu’il monte en chirurgie pour aller rejoindre Lily. Il croise le regard d’Abby, qui semble lui en vouloir…
En chirurgie, Elizabeth se prépare pour opérer Lily et réprimande Cooper pour son comportement. Il a désobéi à son supérieur et lui a menti. Cooper s’excuse et décide de rester aux côtés de Lily durant l’opération…

Grâce à Elizabeth, l’opération de Lily est un succès et elle se remet doucement en salle de réveil. Cooper s’excuse auprès de la mère de celle-ci, qui le pardonne. Elle sait qu’il n’a pas voulu faire souffrir sa fille. Il lui explique que la tumeur de Lily s’étend et qu’elle va peut-être mourir dans quelques mois. La mère de Lily savait que cela allait arriver. Cooper lui conseille d’être courageuse et d’offrir à Lily les plus jolies journées qu’une fillette peut connaître dans sa vie. Cooper lance un dernier regard à Lily, puis il s’éloigne…
En redescendant aux urgences, Cooper croise Jerry qui a imprimé ses invitations. Mais il a marqué « Joyeux anniversaire Abby » sur chaque invitation, croyant que c’était une fête organisé pour Abby. Cooper lui dit que de toute façon, il n’a pas le cœur à faire la fête. Il va en salle de repos chercher ses affaires et il trouve Abby. Il lui apprend que Lily va bientôt mourir de son cancer. Et si elle déteste tant les anniversaire, il ne la force pas à venir à la fête. Il déteste l’hypocrisie et préfère qu’elle ne vienne pas plutôt que de venir à contrecoeur. Puis il s’éloigne…
Sur le parking des ambulances, Cooper croise Carter en train de jouer au basket. Il veut l’éviter mais le titulaire le rattrape. Il lui explique qu’il doit à tout prix éviter ce genre d’erreurs pour ne pas donner raison à McKenzie.
Cooper : Je me fiche de savoir ce que va en penser McKenzie. La seule personne à qui je dois donner raison, c’est mon patient. Et je vous remercie pour m’avoir humilier ainsi devant tout le monde…
Carter : Si je t’ai suspendu, c’est pour ton bien, Cooper. Si je n’avais pas pris de mesure, McKenzie n’aurait pas hésiter à te renvoyer sur le champ. Estime toi heureux de pouvoir encore revenir travailler ici demain…

La nuit tombe et les premiers invités (Abby, Neela, Malucci, Jerry, Chuny, Malik) arrivent chez Cooper et sont accueillis par Maggie. Elle leur explique qu’elle est la marraine de Cooper et que comme son neveu est un gentil garçon, il vit avec elle pour lui éviter la solitude des personnes de son âge. Ils vivent dans une grande maison appartenant à Maggie, qui est vétérinaire et qui s’occupe de ses animaux dans sa propriété. Elle apprend à Abby que Cooper aurait voulu être vétérinaire mais il est allergique aux chats ! Alors que tout le monde semble s’amuser, Cooper est introuvable…
Neela demande à Abby si Carter vient à la soirée. Abby pense qu’il a mieux à faire avec Debbie. Tandis qu’Abby part à la recherche de Cooper, Malucci discute avec Neela. Il lui dit que Gallant est un chic type et qu’elle a de la chance d’avoir pu trouver quelqu’un qui lui correspond. Neela espère en effet que leur relation va durer. Malucci n’a jamais eu de relation très longue et a du mal à s’attacher aux autres. Neela est sur qu’il trouvera la personne qui lui correspond…

C’est dans sa chambre que Abby finit par trouver Cooper. Il est emmitoufflé sous ses couvertures dans son lit, alors que son tourne disque diffuse « A Simple Twist of Fate » de Bob Dylan.
Cooper : (sous ses couvertures) Vous êtes finalement venue ?
Abby : Je n’allais pas louper ma première fête d’anniversaire !
Tandis que Cooper lui parle de sa passion pour Bob Dylan, Abby vient s’assoir au bord de son lit. Ce dernier sort de ses couettes avec une peluche dans les bras ! Quand Cooper lui demande pourquoi elle n’a jamais eu d’anniversaire avant, Abby lui explique que sa mère préfèrait passer son temps à piquer des crises plutôt qu’à lui préparer un gâteau. Cooper lui apprend qu’il est orphelin et que c’est sa marraine qui l’a élévé. Il a été élevé dans sa clinique vétérinaire depuis tout petit et a toujours aimé prendre soin des autres, tout comme Maggie a pris soin de lui. Il n’est pas du genre à jouer les rebelles, mais quand la vie d’un enfant est en jeu, il est capable de tout. Abby pense qu’il a suivi ses émotions concernant Lily.
Cooper : C’est bien parfois de suivre ses émotions…
Il s’approche alors d’Abby et tente de l’embrasser. Mais Abby l’arrête et lui explique qu’elle n’est pas prête pour commencer une nouvelle relation. Malgré ce qu’elle veut faire croire, elle a encore des sentiments pour Carter, et elle ne voudrait pas faire souffrir Cooper. Ce dernier la comprend et s’excuse. Il a toujours eu du mal à attirer les filles dans son lit, et pour une fois qu’il a réussi, il ne peut pas l’embrasser ! Abby sourit et lui dit qu’elle est d’accord pour qu’ils restent amis. Parce que même si elle se montre parfois un peu désagréable avec lui, ils ont des points communs et elle serait ravi d’avoir quelqu’un à qui parler. Cooper est d’accord et décide de lui offrir sa peluche en cadeau. Abby se moque de lui en disant qu’il a été trop materné par sa marraine et qu’il agit parfois comme un enfant de dix ans.
Cooper : Pour être un bon pédiatre, il faut aussi savoir se mettre à la place des enfants, vous savez…
Abby : Et bien commence par me tutoyer, Cooper !
Cooper et Abby se lèvent pour descendre faire la fête avec les autres, qui commencent à chanter « Joyeux anniversaire Abby », ce qui provoque le fou rire des deux collègues, désormais amis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
dylanesque
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 153
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Jeu 19 Juin - 13:02

Voilà un nouvel épisode, en grande partie inspiré de l'épisode 10x12 "Nicu", mais adapté à ma manière, avec certains changements. J'espère qu'il vous plaira !

EPISODE 10x13 – Nicu

Avec : Donal Logue (Chuck) L.Scott Caldwell (Dr.Raab) Amy Aquino (Janet Coburn) Abraham Benrudi (Jerry Markovic) Yvette Freeman (Haleh Adams) Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)



Aux urgences, une ambulance amène une femme enceinte prête à accoucher. Carter, Malucci et Abby s’occupent de l’accouchement. Mais l’enfant, prénommé Jakob, est prématuré, et Carter demande à Connie de biper la réa néo nat. Abby explique à John que c’est son premier jour de rotation en réa néo nat. Elle sera accompagnée de Neela. Malucci leur souhaite bonne chance et leur dit que la réa néo nat fut sa rotation préférée. Mais une fois qu’Abby et Neela s’éloignent, il se tourne vers Carter et lui dit qu’il a détesté cette rotation…
Pendant ce temps, Susan, en congé maternité, est allongée sur son canapé alors que Chuck passe l’aspirateur. Il se plaint d’être devenu un homme au foyer mais Susan ne l’écoute pas. Elle a des douleurs au ventre et commence à s’inquiéter. Chuck lâche son aspirateur et vient auprès d’elle. Ce sont les premières contractions !

GENERIQUE
Noah Wyle (John Carter)
Maura Tierney (Abby Lockhart)
Sherry Stringfield (Susan Lewis)
Erik Palladino (Dave Malucci)
Alex Kingston (Elizabeth Corday)
Sharif Atkins (Michael Gallant)
Parminder Nagra (Neela Rasgotra)
John Krasinski (Matthew “Coop” Cooper)
And Laura Innes (Kerry Weaver)

Premier jour
En réa néo nat, le docteur Raab, chef du service, présente les lieux à Abby et Neela. Elle leur donne des instructions et leur explique que leur rotation en réa néo nat sera difficile. Soit elle seront passionées, soit elles détesteront. Il n’y a pas d’alternative. Peu rassurées, Abby et Neela vont voir Jakob, l’enfant qui a été mis aux urgences dans la matinée. Il semble aller mieux mais doit rester plusieurs jours en examen. Le docteur Raab les invite ensuite à assister à leur première accouchement réa néo nat. Mais Abby veut rester auprès de Jakob pour surveiller son état…
Durant l’accouchement, une mère japonaise, Mme Tseng, accouche de jumelles. Neela réalise alors que l’un des bébés ne respire pas…
Aux urgences, lorsque Susan débarque pour accoucher, elle découvre avec horreur que Jerry a fait accrocher à la réception une banderolle « Congratulations ». Elle est menée en réa 1, où Carter et Malucci la rejoignent. Susan souffre à cause des contractions, et Chuck est encore plus stressée. Il tape sur les nerfs de Susan qui lui demande de sortir. Elle veut aussi que Malucci sorte, elle ne veut pas que ce soit lui qui l’accouche. Carter tente de la calmer et la rassure…
Susan : Si tu veux me calmer, qu’est ce que tu attends pour l’épidurale ?!
En réa néo nat, Neela réussit à sauver Tia, la fille des Tseng, et obtient les félicitations du docteur Raab. Quand à Abby, elle reçoit les parents de Jakob, et elle leur apprend que ses tests sont peu convaincaint et qu’il est entre la vie et la mort. Il faut attendre et voir…
Aux urgences, Haleh pose l’épidurale sur Susan, mais Carter est inquiet. En effet, le bébé ne se présente pas bien et alors que Janet Coburn vient assister Carter pour l’accouchement, Susan perd conscience. Chuck commence à paniquer et Coburn lui explique que Susan va devoir accoucher en réa néo nat à cause de complications intra-utérines. Carter conseille à Chuck d’être courageux et il lui promet de monter les rejoindre très vite…
En réa néo nat, Abby et Neela se rejoignent autour d’une pause café. Neela a réussit à sauver un enfant mais elle ne sent pas à l’aise dans cet univers. Elle trouve ce service trop étouffant, trop déconnecté du reste de l’hôpital. Abby lui apprend qu’elle a travaillé en obstétrique, avant de venir aux urgences. Ensuite, Neela lui demande si, comme le disent les rumeurs, elle a vraiment refusé de sortir avec Cooper. Abby n’a pas le temps de lui répondre parce qu’elles sont bipés…
Au même moment, Susan débarque dans le service de réa néo nat, où le docteur Raab commence l’accouchement. Abby et Neela arrivent en courant et sont étonnés de voir Susan ici. Chuck leur explique la situation et Abby promet à Susan de l’aider…

Dixième jour
Carter monte en réa néo nat pour rendre visite à Susan. Il trouve celle-ci devant le respirateur de son fils. Ce dernier est né prématurément et doit rester sous respirateur et en observation pendant plusieurs semaines. Carter vient s’assoir auprès de Susan.
Susan : Je suis sûr qu’il sait déjà reconnaitre le son de ma voix…
Carter : Quel est son nom ?
Susan : Toby. C’était le nom du père de Chuck.
Carter : C’est la seule décision que tu lui a laissé, n’est ce pas ?
Susan : Oui ! La couleur de la chambre du bébé, aussi !
Carter : Content de voir qu’il va mieux. Que tu vas mieux. On s’est pas mal inquiété aux urgences, tu sais…
Susan : Il faut remercier Abby et Neela. Elles font un superbe boulot ici, tu sais.
Carter : Je n’en doutes pas.
Pendant ce temps, Abby et Neela font la visite du matin avec le docteur Raab. L’état de Jakob est désormais stable mais les tests révèlent qu’il risque de souffrir de problèmes mentaux en grandissant. Abby doit annoncer la nouvelle aux parents de l’enfant… Quand à Neela, elle discute avec les Tsengs, qui ont prénommés leur enfant Inga, et qui se préparent déjà à repartir en Chine. Ils se prennent en photo avec Neela et la remercie d’avoir sauvé leur enfant.
Lors de sa pause, Abby croise Carter. Il la remercie pour aider Susan dans cette période difficile. Il a appris que Susan a du subir une hystérectomie et Abby lui explique qu’elle n’avait pas le choix. C’était le seul moyen pour qu’elle survive. Avant de repartir aux urgences, Carter demande à Abby si les rumeurs concernant elle et Cooper sont vrais.
Abby : Pas plus vraies que les rumeurs concernant toi et Debbie…
Carter lui sourit et retourne aux urgences…
De son côté, Neela prépare la sortie d’Inga, lorsque la tension du bébé se met à chuter. Elle appelle à l’aide mais le docteur Raab n’est pas là et les Tsengs sont partis se reposer. Elle est seule et doit commencer à réanimer l’enfant sans aucune aide…

Quinzième jour
Abby et le docteur Raab examinent des radios. Cette dernière explique à Abby que Jakob va pouvoir sortir du service, mais va nécessiter une surveillance médicale à cause de ses problèmes mentaux. Abby va annoncer la nouvelle aux parents du bébé, mais ils sont introuvables. Elle finit par tomber sur Neela, endormie dans un coin. Abby la réveille et lui conseille de rentrer chez elle se reposer. Neela est de garde depuis plusieurs jours et elle avoue que la réa néo nat lui aspire petit à petit toute énergie. Et elle a du mal à se remettre de la mort d’Inga, qu’elle n’a pas pu sauvée.
Les Tsengs sont justement en train de faire leurs adieux à leur bébé, avant de repartir en Chine. Ils remercient à nouveau Neela mais celle-ci culpabilise encore pour la mort d’Inga. Lorsque les Tsengs s’éloignent, le docteur Raab rejoint Neela et lui explique qu’elle n’a rien a se reprocher. Elle a fait son travail et cette famille se souviendra toujours d’elle pour ça. Une larme coule sur la joue de Neela.
Au même moment, Abby se rend auprès de Susan, qui marche dans les couloirs et qui semble en pleine forme. Elle est au téléphone avec Chuck, qui est en train de monter un landeau pour le petit Toby, mais qui ne comprend pas la notice ! Abby lui explique que Toby pourra sortir dans quelques jours, car il reste encore certains examens. Mais pour l’instant, tout semble aller bien et Susan n’a pas de soucis à se faire. Pour plaisanter, Susan lui dit qu’elle a encore un souci : perdre du poids ! Abby sourit et s’éloigne. Après un moment d’hésitation, Susan compose ensuite un numéro sur son téléphone. Elle attend que quelqu’un décroche, elle semble un peu mal à l’aise…
Susan : (au téléphone) Chloé ? C’est moi, Susan…
De son côté, Neela regarde la photo qu’elle a prise avec les Tsengs. Puis elle profite d’un moment d’accalmie pour prendre son manteau et sortir du service. Mais elle a besoin d’un code pour ouvrir la porte de la réa néo nat et elle commence à paniquer. Elle frappe contre la porte et demande à ce qu’on l’aide à sortir de cet enfer…

Vingtième jour
C’est le dernier jour d’Abby et Neela en réa néo nat. Abby explique à Neela que les parents de Jakob l’ont abandonné à l’hôpital à cause de ses problèmes mentaux…
Abby et Neela rejoignent Susan qui peut enfin quitter le service en compagnie de Toby. Chuck est également présent et il leur offre une bouteille de champagne. Susan remercie à nouveau Abby pour son aide. Elle envisage désormais de se reposer un peu de revenir très vite aux urgences.
Abby : Je l’espère. Tu nous manques Susan…
Susan : Vous allez devoir supporter McKenzie encore un petit peu, mais promis, je reviens très vite !
Abby : Tu feras une très bonne mère, Susan.
Susan sourit, prend Toby dans ses bras, et avant de s’éloigner, elle se retourne vers Abby.
Susan : Tu feras un très bon médecin Abby...
Tandis que Neela assiste à son dernier accouchement, Abby examine Jakob avec le docteur Raab. Celle-ci lui explique qu’il ira très certainement dans un orphelinat. Abby est révoltée et ne comprend qu’on puisse abandonner ainsi un enfant handicapée. Le docteur Raab demande à Abby si elle envisage de revenir en réa néo nat lors de son internat. Abby lui explique qu’il n’en ai pas question. Pourtant, Raab pense qu’elle est une des meilleures étudiantes que son service ait jamais connu…

Une fois leur garde terminée, Abby et Neela se retrouvent sur le toit de l’hôpital pour ouvrir la bouteille de champagne offerte par Chuck. Neela est pressée d’aller retrouver Michael. Abby fume une cigarette et semble pensive. Neela lui demande pourquoi elle ne veut pas accepter l’offre de Raab. Abby lui explique qu’en 1999, elle a avortée, alors qu’elle était avec Richard. Neela est désolée mais Abby lui dit que c’est du passé. Elle prend un autre verre de champagne et lève la tête vers le ciel, rempli d’étoiles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://countrygeneral.forumchti.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma Saison 10 d'Urgences   Aujourd'hui à 5:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma Saison 10 d'Urgences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison
» Tous les personnages de la saison 3
» assiettes de fruits saison à la crème dessert
» Les animés de la prochaine saison
» Buffy : votre saison préférée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
er-urgences :: Créations :: Fanfictions-
Sauter vers: